On est "une vraie famille" quand on n'a qu'un seul enfant.
Plein écran
On est "une vraie famille" quand on n'a qu'un seul enfant. © thinkstock

9 bonnes raisons de n'avoir qu’un seul enfant

BlogQuand on n'a pas encore d’enfant, on nous demande généralement: c’est pour quand? Quand on en a un, les gens ne tardent jamais à nous interroger sur la venue du petit deuxième. Quand on répond qu’il n’y aura pas de deuxième, ils nous regardent d'un air suspect (ça pourrait dire qu’on n’a pas aimé avoir notre enfant, puisqu’on n’est pas prêt à remettre ça) ou ils remettent en doute nos propos (“tu changeras d'avis, tu verras”). Avoir plusieurs enfants est la norme. Mais rappelons qu’on n’est pas obligés d’avoir des enfants avec deux ans d’écart pour être une “vraie” famille et qu’on n’est d’ailleurs même pas obligés d’en faire pour être considérés comme telle. Allons ici à contre-courant. Sans critiquer ceux qui ont fait plusieurs enfants, voici 9 raisons de n’en avoir qu’un.

  1. J’ai testé la constellation familiale, thérapie express et étonnante, qui nous fait voir nos problèmes autrement
    Blog

    J’ai testé la constella­ti­on familiale, thérapie express et étonnante, qui nous fait voir nos problèmes autrement

    Quand on a un problème, on peut consulter un psychologue et faire une thérapie classique: on discute, on prend le temps, on met le doigt sur ce qui ne va pas et la personne assise en face de nous nous aide à voir nos problèmes autrement. Mais d'autres thérapies proposent une approche différente et plus rapide. C’est le cas de la constellation familiale, à laquelle on a recours quand on est dans une impasse. En une ou deux séances à peine, on peut faire sauter des barrières qui nous empêchaient d'avancer depuis longtemps. Comme son nom ne l’indique pas: la constellation familiale ne se fait pas forcément en famille. Mais c’est de la famille dont il est question. L’idée est simple. Selon le père de la constellation familiale, Bert Hellinger, on répète en permanence et sans s’en rendre compte des schémas familiaux.
  1. Une journée à Walibi en famille: ce que les enfants ont aimé (ou pas)
    Blog

    Une journée à Walibi en famille: ce que les enfants ont aimé (ou pas)

    Walibi, contraction de Wavre, Limal et Bierges, en hommage aux communes où il se trouve, a ouvert ses portes pour la première fois en juillet 1975. Depuis, le parc a changé de nom plusieurs fois, certaines attractions ont disparu tandis que de nouvelles ont vu le jour. Si les Belges sont de grands amateurs de parcs d’attractions, ils vont parfois chercher ailleurs, - en France (à Disneyland ou au Parc Astérix) ou en Allemagne (Legoland ou Phantasialand) - ce qu’on a aussi chez nous.
  2. Trois restaurants kid friendly à Bruxelles testés et approuvés
    Blog

    Trois restau­rants kid friendly à Bruxelles testés et approuvés

    Ce n’est pas parce qu’on devient parent qu’on doit s’empêcher de sortir. Il suffit de trouver des endroits adaptés aux enfants. On pourrait croire que c’est simple mais ça ne l’est pas tant que ça. Les familles ne sont pas accueillies à bras ouverts partout, tout le temps. Mais certains établissements font un effort particulier très appréciable. Voici trois adresses à Bruxelles où il fait bon se rendre avec de jeunes enfants.
  1. William et Kate lancent leur chaîne YouTube
    Play

    William et Kate lancent leur chaîne YouTube

    6 mai
  2. Un pont gravement endommagé par des conditions météorologiques extrêmes en Chine
    Play

    Un pont gravement endommagé par des conditions météorolo­gi­ques extrêmes en Chine

    6 mai