Plein écran
© ikea

Ikea rappelle une table à langer après des incidents

Ikea a décidé, par mesure de précaution, de procéder à un rappel d'une table à langer/commode SUNDVIK pour réparation après plusieurs incidents, annonce la chaîne suédoise dans un communiqué. L'article présente un risque de desserrement de la partie rétractable. L'enseigne se dit cependant convaincue de la sécurité du produit s'il est utilisé à bon escient et conformément aux instructions fournies.

"Ikea a reçu trois rapports d'accident faisant état du détachement de la partie pliante de la table (...) entraînant avec elle la chute de l'enfant. Une utilisation non conforme des fixations de sécurité est à l'origine de ces accidents", explique l'entreprise, précisant que les enfants concernés par les incidents vont bien.

Au vu de la situation, l'enseigne assure prendre des mesures préventives et promet d'améliorer à l'avenir la communication faite autour du produit.

Ikea demande à tous les clients détenteurs de l'article en question de sécuriser la partie pliante avec les fixations de sécurité fournies. "Tous les clients détenteurs d'une table à langer/commode SUNDVIK ayant mal placé ou perdu les fixations de sécurité sont priés de contacter IKEA pour en recevoir de nouvelles gratuitement. Les clients ne doivent pas fournir de preuve de paiement comme un ticket de caisse."

Pour toute information complémentaire, la chaîne renvoie vers son site internet www.IKEA.be ou vers le numéro 0800.15.003.

  1. Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Myka Stauffer et son mari James, deux Youtubeurs américains, ont créé la polémique en annonçant dans une vidéo qu’ils avaient renoncé à l’adoption de leur fils Huxley, 4 ans, qu’ils avaient accueilli dans leur famille en 2017. Le couple a expliqué que le petit garçon, qui est autiste, nécessite des soins particuliers qu’il est incapable de lui fournir. Depuis, de nombreux internautes partagent leur incompréhension sur les réseaux sociaux et accusent Myka et James d’avoir exploité l’adoption d’Huxley.