Le job de rêve n'aura duré qu'une seule journée pour cette famille britannique.
Plein écran
Le job de rêve n'aura duré qu'une seule journée pour cette famille britannique. © DR

Ils décrochent un job de rêve et renoncent au bout d'un jour

Ils avaient été choisis pour gérer une réserve naturelle sur l’île de Bardsey. Ned et Sophie Schärer avaient postulé à une petite annonce pour un “job de rêve”. Job qu’ils avaient décroché. Ce qu’ils voyaient comme une aventure familiale de trois ans n’aura finalement duré... qu’un jour. Leur fils de 10 ans, Sam, a glissé sur des rochers dès leur arrivée et s’est grièvement blessé à la jambe. Il est tombé en faisant signe au bateau qui venait de les déposer.

Sophie, Sam et sa soeur ont quitté l’île pour qu’il puisse être soigné dans les meilleures conditions. Ned est resté seul sur l’île mais le travail était trop compliqué à gérer pour une seule personne. Sur Bardsey Island, il faut s’occuper des dix maisons louées et des 2000 visiteurs qui viennent chaque année visiter l’île.

La famille a finalement décidé d’arrêter l’aventure. “C’est vraiment dommage”, explique Sophie sur la BBC, “mais nous n’avions pas le choix” Ca aurait pu arriver n’importe où. Sam va bien aujourd’hui mais il porte une belle cicatrice en forme d’île. C’est un beau souvenir.”

Les Schärers avaient été choisis parmi 50 candidats pour s’installer au large de la pointe de l’île de Llyn. Onze personnes vivent à Bardsey pendant l’année et à peine quatre en hiver. Les gardiens reçoivent 28.000 euros de salaire annuel et logent gratuitement dans une maison équipée de tout ce dont on a besoin pour vivre. Ils doivent cependant être préparés à l’idée de ne pas être joignables: les communications sont difficiles sur l’île.

  1. Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Myka Stauffer et son mari James, deux Youtubeurs américains, ont créé la polémique en annonçant dans une vidéo qu’ils avaient renoncé à l’adoption de leur fils Huxley, 4 ans, qu’ils avaient accueilli dans leur famille en 2017. Le couple a expliqué que le petit garçon, qui est autiste, nécessite des soins particuliers qu’il est incapable de lui fournir. Depuis, de nombreux internautes partagent leur incompréhension sur les réseaux sociaux et accusent Myka et James d’avoir exploité l’adoption d’Huxley.