L’excès d’hygiène nocif pour les enfants? “Le moment est venu de régler cette question”

L’excès d’hygiène ne nuit pas à la santé de vos enfants et les exposer aux microbes ne leur est pas forcément bénéfique, contrairement à cette vieille croyance bien ancrée dans la société.  

Plein écran
Illustration © Getty Images/Johner RF

Le dernier rapport de la Royal Society for Public Health (RSPH), une organisation caritative britannique, veut clarifier cette légende urbaine une bonne fois pour toutes. Les allergies seraient la conséquence d’une trop grande propreté? “Le moment est venu de régler cette question”, affirme Sally Bloomfield, professeure à la London School of Hygiene, relatent le Guardian et Slate

Hygiène des mains

Ainsi, si jouer dehors est évidemment bénéfique pour les enfants et les confronte aux bactéries utiles, respecter une hygiène irréprochable des mains, avant les repas ou après être allés aux toilettes, reste essentiel. Les mains représentent en effet le premier lien de transmission des microbes. 

Antibiotiques 

Quant aux antibiotiques, le rapport déconseille la résistance de principe, une habitude très répandue depuis quelques années, et invite les parents à stopper soigneusement les infections quand elles apparaissent chez leurs enfants au risque de les voir s’aggraver. 

Nettoyage domestique

Au sein du foyer, le nettoyage intensif du sol ou le récurage quotidien de la cuvette des toilettes sont loin d’être indispensables. En revanche, la RSPH insiste sur la nécessité de veiller à la propreté des surfaces de préparation des aliments (planche à découper, plan de travail, etc.), de laver régulièrement les essuie-vaisselle et de renouveler périodiquement les lavettes et autres éponges d’entretien.