Plein écran
© thinkstock

La dernière instruction de ce jeu en ligne fait froid dans le dos

La police russe enquête sur un nombre inquiétant de suicides chez les adolescents.

Peu avant de se suicider en se jetant du 14e étage d'un immeuble, Yulia Konstantinova, 15 ans, et Veronika Volkova, 16 ans, ont publié des messages troublants sur les réseaux sociaux, notamment l'image d'une baleine bleue et le mot "Fin". Selon le site de Novaya Gazeta, les deux adolescentes, originaires de Krasnoyarsk (en Sibérie), sont sans doute les dernières victimes d'un jeu macabre intitulé "Blue Whale" (la baleine bleue) qui circule depuis un peu plus d'un an sur Internet.

"Nous avons compté 130 suicides d'enfants entre novembre 2015 et avril 2016", notait le quotidien russe l'an dernier. Via le réseau social Vkontakte, les jeunes adolescents recevaient une série d'instructions comme celle de dessiner une baleine sur son bras ou sa jambe avec un couteau, de regarder des films d'horreur, d'écouter certaines chansons ou encore de se lever à 4h20 du matin. Au bout de 50 jours, le dernier ordre était de se suicider. En 2016, Philipp Budeikin, 21 ans, avait été arrêté par les autorités après avoir créé huits groupes de discussion qui incitaient les membres au suicide. Aujourd'hui, l'enquête est relancée.