Plein écran
Illustration. © Getty Images

La Ligue pour les droits de l’enfant veut la fin des devoirs

Le débat refait de temps à autre surface: faut-il supprimer les devoirs? La Ligue pour les droits de l’enfant répond par l’affirmative. 

Selon son président Jean-Pierre Coenen, les devoirs sont “au pire contre-productifs, au mieux inefficaces”, explique-t-il à la DH. “Les devoirs sont des moments de souffrance pour toute la famille!”, clame cet enseignant en école primaire. Selon lui, la maison est faite pour se reposer, s’amuser et passer du temps en famille “et même s’ennuyer”, dit-il.

Les devoirs renforcent en outre les inégalités entre les élèves, selon le président de la Ligue. Certains parents n’ont pas le temps de s’y consacrer à cause de leur travail, d’autres ne parlent pas la langue de l’école ou n’ont tout simplement pas le niveau pour aider l’enfant, observe M. Coenen.

Les enseignants consacrent enfin trop de temps à leurs corrections, au détriment de l’apprentissage, conclut la Ligue des droits de l’enfant.

  1. “Les femmes devraient attendre la retraite pour avoir des enfants”

    “Les femmes devraient attendre la retraite pour avoir des enfants”

    Les femmes belges devront encore travailler jusqu'au 27 mars 2020 pour rattraper le montant qu'un homme a, lui, déjà gagné au terme de l'année 2019, selon l'association Zij-kant. Soit 87 jours de travail en plus pour la même rémunération. La meilleure manière pour une femme de gagner autant qu'un homme est d'attendre la pension pour commencer à faire des enfants, suggère avec provocation l'organisation, dans sa campagne "Equal Pay Day".
  2. 26 logements sociaux ont été rénovés à Jumet
    Play

    26 logements sociaux ont été rénovés à Jumet

    La Société Wallonne du Logement (SWL) a instauré un programme appelé Pivert 2. Celui-ci cible les logements dont la consommation est la plus élevée. Ensuite, il vise à les rénover de manière innovante et durable. Objectif: atteindre une performance énergétique globale de 90 kilowatt-heures par an et par mètre carré. Soit une consommation de neuf litres de mazout par an et par mètre carré ou de neuf mètres cube de gaz par an et par mètre carré.