Photo prétexte
Plein écran
Photo prétexte © Getty Images

Les divorces explosent en Chine après le confinement: un scénario à craindre en Belgique?

Confinement et crise de couple, un mariage inéluctable? Non. Mais certains ménages éprouvent des difficultés à s'adapter à ce nouveau mode de vie imposé. Passer davantage de temps avec sa moitié au sein du domicile familial peut engendrer ou renforcer des tensions. En Chine, les demandes de divorces explosent. Une tendance qui risque de s’imposer chez nous dans les semaines ou mois à venir? Invitée de RTL Info, Camille Nérac, sexologue et thérapeute de couple, tempère et avance quelques conseils pratiques pour éviter les couacs.

En Chine, le confinement strict imposé à la population a porté ses fruits, les nouvelles contaminations ont considérablement reculé ces dernières semaines. À l’inverse, les demandes de divorce explosent. Les bureaux d’état civil sont pris d’assaut depuis leur réouverture, rapporte le Pékin Global Times. 

La promiscuité forcée a “fait surgir des conflits sous-jacents” et conduit à des prises de décision précipitées, estime Wang, un officier du registre des mariages de la ville de Xi’An. En atteste, le changement d’optique radical de certains couples qui ont tenté de s’unir à nouveau avant même d’avoir reçu le certificat de divorce. 

Un scénario similaire peut-il survenir en Belgique dans un futur proche? “Il faut être prudent”, clame d’entrée Camille Nérac. Elle souligne le caractère plus “strict” des mesures adoptées en Chine. “En Belgique on peut encore sortir, faire le tour du pâté de maisons. En Chine, ce n’est pas le cas.”

La clé? Dialoguer

Pour vivre un confinement empreint de sérénité et éviter les querelles, la sexologue avance quelques conseils à appliquer au quotidien. “Il convient d’accepter la situation et de dialoguer. Il faut pouvoir exprimer clairement son ressenti, aussi bien psychique que physique, à son partenaire. Et cela, avant que ça ne dérape. Quand on sent une petite faiblesse chez soi ou chez l’autre, on en discute.”

Autre priorité, “s'accorder du temps en solo”, poursuit Camille Nérac. “En fait, il ne faut pas attendre de ne plus en pouvoir de son partenaire pour fuir à l’autre bout de la maison ou de l’appartement. Il faut plutôt agir avant les tensions.” 

À l'opposé, songez aussi à planifier des moments à deux. “Aujourd’hui on a du temps et on est un peu moins fatigué. Donc on va pouvoir se créer des rituels à deux. Je pense à danser ensemble, il y a des tutoriels sur Youtube. Faire un puzzle, il n’y a même pas besoin de parler. Faire des choses qu’on n’a jamais pu faire avant.” 

Le confinement peut même avoir des effets bénéfiques sur le désir. “Je pense que ça peut être très positif pour la libido (...) On a beaucoup plus de temps, on peut investir notre sexualité.”

  1. Confinée au Maroc, la petite Yasmine désespère: “J’ai trop envie d’aller en Belgique”
    Play
    Interview

    Confinée au Maroc, la petite Yasmine désespère: “J’ai trop envie d’aller en Belgique”

    Plusieurs centaines de Belges sont actuellement bloqués au Maroc. Parmi eux, il y a des personnes âgées et des enfants qui perdent patience. D’autres manquent de médicaments. Mais le royaume chérifien a gelé toutes les liaisons aériennes depuis le 15 mars dernier et ce, jusqu’à nouvel ordre. En cause: la crise du coronavirus. Selon les Affaires Étrangères belges, le Maroc ne veut pas laisser partir les binationaux et Marocains résidant en Belgique. Pourtant, plusieurs de nos ressortissants ont uniquement la nationalité belge.
  2. Charleroi n’aura pas de PEPS ce printemps

    Charleroi n’aura pas de PEPS ce printemps

    La semaine dernière, la Ville de Charleroi avait décidé d’annuler les Plaines Éducatives de Proximité Saisonnières (PEPS) de Printemps suite à la crise du coronavirus. Deux exceptions toutefois: celle de Montignies-sur-Sambre et celle de Couillet. Des navettes étaient même prévues depuis le site de Monceau Cool Heures pour transporter les enfants vers la plaine de Montignies-sur-Sambre. Mais un événement récent a fait voler ces intentions en éclat.