Plein écran
© Getty

Non, le signe "Bébé à bord" n'est pas né après cette horrible histoire

Attention, "bébé à bord". Le signe est visible sur des millions de voitures à travers le monde. Il est attaché par des parents inquiets ou fiers. La légende veut qu'un horrible accident de voiture soit à l'origine de ce signe.

On raconte qu'une femme avait été dégagée de sa voiture suite à un horrible accident et les secours ont compris bien plus tard qu'il y avait un bébé dans le véhicule au moment du crash. On dit qu'ils ont retrouvé le corps écrasé sous le tableau de bord. Quelqu'un aurait alors eu l'idée d'afficher ce signe pour prévenir les secours en cas d'accident.

Ce n'est qu'une légende urbaine. Le signe "Bébé à bord" est né en 1984 au Massachusetts. Michael Lerner conduisait avec son neveu de 18 mois sur le siège arrière et a constaté que les gens conduisaient de façon imprudente. Il a spontanément ralenti pour assurer la sécurité de son petit passager et il a eu l'idée d'avertir les autres automobilistes de la présence d'un enfant dans la voiture.

"Pour la première fois, j'ai eu l'impression d'être un parent avec un enfant dans la voiture", raconte-t-il. Il a commercialisé ce signe pour "encourager les conducteurs à faire preuve de prudence lorsqu'ils s'approchent de voitures avec des passagers plus jeunes". Tout simplement.

Le premier mois, 10.000 signes "Bébé à bord" ont été vendus. Au bout de 8 mois, 500.000 signes étaient vendus mensuellement.

  1. 15 idées pour occuper les enfants au resto ou en voiture
    Blog

    15 idées pour occuper les enfants au resto ou en voiture

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.