On ne choisit pas sa famille alors autant en rire

On ne choisit pas sa famille. A l'heure d'organiser les 65 ans de leurs parents, Laurent, Bénédicte et Clara le regrettent amèrement. Ces rares retrouvailles entre frère et soeurs tournent rapidement aux règlements de compte: ces trois-là s'aiment mais à les entendre, ils n'ont pas vécu la même enfance. Chacun a une vision particulière de sa famille en fonction de la place dans la fratrie que le destin lui a attribué. Au milieu des bons souvenirs, les amertumes et les non-dits ne sont jamais bien loin. "Chacun sa place" est joué au TTO depuis mercredi et c'est la pièce la plus chouette qu'on y ait vu depuis "Délivre-nous du mal".

  1. “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”
    Interview

    “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”

    Marie est prof. Elle est au travail quand on lui annonce que son père s’est suicidé. Après l’enterrement que Marie a organisé en mode automatique, elle sent sa vie se déliter. Elle qui avait déjà du mal, ces derniers temps, à supporter les cris de ses trois enfants, la routine, la fatigue, son mari qui ne la touche plus, les règles absurdes qui régissent son quotidien de prof, elle sombre, petit à petit. Comment faire pour retrouver l’énergie, quand c’est elle qui l’insuffle à sa famille d’habitude? Comment faire pour retrouver l’envie alors qu’en vieillissant, écrasée par le poids du quotidien, elle a mis de côté les rêves qui l'animait, enfant? Pourquoi son père a-t-il mis fin à ses jours sans un mot pour expliquer son geste? La vie qui reprend, avec ses faux-semblants et ses non-dits, la somnolence d’un quotidien sans saveur, Marie n’en peut plus.
  2. Une plaine de jeux pas comme les autres a ouvert ses portes à Uccle: bienvenue dans Le monde d’Ayden

    Une plaine de jeux pas comme les autres a ouvert ses portes à Uccle: bienvenue dans Le monde d’Ayden

    Les habitants du quartier s’arrêtent et interrogent Lou Garagnani sur les heures d’ouverture de la plaine de jeux couverte Le Monde d’Ayden, qui vient d’ouvrir ses portes à quelques pas de la Chaussée d’Alsemberg à Uccle. Le Monde d’Ayden ressemble à une plaine de jeux pour enfants traditionnelle mais elle est mieux pensée que les autres puisqu’elle s’adresse à tous les enfants, même ceux porteurs de handicaps.
  1. La Fédération Wallonie-Bruxelles aide les écoles carolos pour leur rentrée

    La Fédération Wallonie-Bruxel­les aide les écoles carolos pour leur rentrée

    Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté le 16 juillet 2020 un décret visant l’octroi de moyens supplémentaires pour l’année scolaire 2020-2021. Ce décret octroie des périodes complémentaires aux implantations reprises dans les indices socio-économiques classés de 1 à 10 afin d’apporter un soutien aux équipes éducatives dans la mise en place de leur stratégie de rentrée 2020. Ces périodes permettront notamment de déployer de l’accompagnement personnalisé pour compenser les effets de la crise sanitaire.
  2. Préparez la Saint-Nicolas sans vous ruiner avec ces promotions alléchantes
    Chasseurs de promos

    Préparez la Saint-Nicolas sans vous ruiner avec ces promotions alléchan­tes

    Les soldes touchent à leur fin mais il vous reste encore quelques jours pour profiter de promotions pour le moins alléchantes. La chaîne de magasins Kruidvat propose par exemple des réductions allant jusqu’à 75 % sur de nombreux produits, dont des jouets, a repéré le groupe Facebook “Promojagers België” (NDLR: chasseurs de bonnes affaires). L’occasion de préparer la Saint-Nicolas sans se ruiner.