Illustration
Plein écran
Illustration © Getty Images

Quatre semaines de congé de paternité: Nestlé montre l’exemple

Le géant suisse de l'alimentaire Nestlé va adapter ses pratiques en matière de congés parentaux. À compter de l'an prochain, la mère ou le "parent principal" jouira de 18 semaines payées, au lieu de 14 jusqu'à présent. Le père ou le "parent secondaire", de son côté, pourra profiter de quatre semaines, alors que rien n'était précédemment prévu pour ce cas de figure.