Plein écran
Votre enfant joue au pot-de-colle. Il semblerait que ça soit normal. © Getty Images

Si votre enfant est un vrai pot de colle pendant les vacances, lisez ceci

Du temps libre et de l’espace. Vous pensiez qu’avec ça, votre enfant allait s’éclater mais il passe, finalement, ses vacances à vous coller. Pourquoi? Le Figaro a tenté de comprendre ce comportement étrange.

Il faut savoir que ce côté “pot de colle” est tout à fait normal entre 2 et 5 ans. Si ça s’amplifie pendant les vacances, c’est peut-être parce que l’enfant se sent un peu perdu. Il n’est plus dans son cadre habituel et son phare, son roc, son pic, son unique repère, c’est vous. Donc, il vous suit comme votre ombre.

Autre raison? Il est stimulé toute l’année à l’école et lors de ses différentes activités du week-end. Livré à lui-même, il ne sait pas très bien quoi faire de sa personne. S’il vous colle, c’est qu’il a besoin d’être rassuré.

Ou alors, c’est parce qu’il se sent rejeté. Il sent bien que vous n’avez pas envie de lui dans les parages, que vous rêvez d’un apéro en tête-à-tête avec les grillons. Vous connaissez l’adage: fuis-moi, je te suis, suis-moi, je te fuis.

Autre piste à explorer si vous êtes en vacances avec des amis. Votre enfant vous voit probablement assez peu dans ce cadre-là, plus festif. Il a peut-être du mal à vous reconnaître. Pour s’assurer qu’il s’agit toujours bien de ses parents, l’enfant va les observer et ne pas les quitter.

On peut aussi imaginer que l’enfant vous sent enfin disponible. Il sait que c’est le moment de l’année où vous n’avez pas d’obligations professionnelles. Il a attendu ce moment tellement longtemps qu’il ne veut pas en rater une minute. Les moments en famille sont peu nombreux pendant l’année. L’enfant compense, du coup, pendant les vacances.

Ne le grondez pas, ne le repoussez pas. Rassurez-le, répondez à sa demande, offrez-lui des moments de qualité, il finira par comprendre que tout va bien et il reprendra ses activités habituelles.