Plein écran
© thinkstock

Trois cadeaux made in Belgium pour la fête des pères

Un nœud papillon en chocolat

Un bricolage maison pour remplacer celui de l’école

La fête des pères aura lieu le dimanche 14 juin en Belgique. Les écoles sont fermées pour les plus jeunes, papa n’aura donc pas droit à un petit cadeau bricolé avec cœur. Good Lock Box propose aux mamans de s’en charger en livrant à domicile tout le matériel nécessaire pour faire des bricolages créatifs. 

La Good Lock Box pour un bricolage personnalisé.
Plein écran
La Good Lock Box pour un bricolage personnalisé. © DR

Dans la boîte que vous recevrez à la maison, vous trouverez de quoi faire un origami, une boîte à montre en bois à décorer, un mug à customiser avec des feutres spéciaux, des sets de tables à personnaliser, un nichoir en bois et une carte, là encore, à décorer à sa guise. La Good Lock Box s’adresse aux enfants de 3 à 12 ans et aux mamans qui ont un peu de temps devant elles pour aider les plus jeunes à faire leurs bricolages. Mais ça répond à deux besoins actuels: le besoin de trouver des occupations aux enfants et la fête des pères.

Une bière familiale avec une étiquette personnalisée

La bière belge Omer se revendique bière de la fête des pères. En effet, il s’agit d’une bière familiale: la recette est transmise de père en fils depuis 128 ans et cinq générations. Une cuvée spéciale, brassée spécialement pour l’occasion, propose un emballage personnalisable. Vous pouvez écrire vos mots d’amour sur l’étiquette. C’est un peu la version adulte du poème que vous récitiez à votre papa quand vous étiez enfant.

La bière Omer et son packaging spécial fête des pères.
Plein écran
La bière Omer et son packaging spécial fête des pères. © DR

Les créations du cacaofèvier Benoît Nihant ont la fève de cacao comme matière première. C’est assez rare pour être souligné: ils ne sont qu’une poignée à travers le monde. Cette année, le chocolatier propose un nœud papillon en chocolat praliné que les papas gourmands se feront un plaisir de croquer. Mignon, n’est-ce pas?

Le joli noeud papillon en chocolat de Benoît Nihant.
Plein écran
Le joli noeud papillon en chocolat de Benoît Nihant. © Benoît Nihant
  1. La chose que je n’ai pas besoin d’apprendre à mon enfant contrairement aux parents afro-américains
    Blog

    La chose que je n’ai pas besoin d’apprendre à mon enfant contraire­ment aux parents af­ro-américains

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Myka Stauffer et son mari James, deux Youtubeurs américains, ont créé la polémique en annonçant dans une vidéo qu’ils avaient renoncé à l’adoption de leur fils Huxley, 4 ans, qu’ils avaient accueilli dans leur famille en 2017. Le couple a expliqué que le petit garçon, qui est autiste, nécessite des soins particuliers qu’il est incapable de lui fournir. Depuis, de nombreux internautes partagent leur incompréhension sur les réseaux sociaux et accusent Myka et James d’avoir exploité l’adoption d’Huxley.