Plein écran

Un bébé décède après avoir été allaité en position couchée

Une petite fille de deux jours à peine est décédée dans un hôpital d'Auckland après avoir pris le sein. Le décès est survenu l'année passée mais l'histoire vient d'être racontée par la presse locale. Un examen post-mortem a montré que l'enfant était "mort d'une possible asphyxie accidentelle suite à l'allaitement en position couchée dans un lit."

Le bébé est né le 31 janvier 2011. Le lendemain de l'accouchement, la maman a commencé à se sentir mal. Elle avait de la température, des frissons, des tremblements. Une infirmière, qui a 40 ans d'expérience dans les soins postnatals, lui a donné des couvertures supplémentaires et lui a déposé le bébé sur sa poitrine vers 1 heure du matin. 2h30 plus tard, la maman a appelé l'infirmière pour remettre l'enfant dans son lit. "Elle était rose et chaude, je n'ai rien remarqué d'anormal", a déclaré l'infirmière au tribunal. La mère s'est alors assoupie. Dans le matinée, quand elle a voulu prendre son bébé dans ses bras, elle a remarqué que la peau autour de sa gorge était foncée. C'était déjà trop tard: le bébé n'a pas pu être réanimé.

La mère, qui se remet difficilement de cette épreuve, ne se souvient plus si elle a reçu les informations nécessaires sur l'allaitement en position couchée. Elle savait cependant qu'elle devait s'assurer que le bébé pouvait respirer et avaler en toute sécurité malgré sa position.

Cette histoire tragique rappelle qu'il faut être viligant quand on allaite en position couchée: il s'agit de ne pas s'endormir. Si on s'assoupit, on n'est plus en mesure de répondre aux messages de détresse de son bébé. Celui-ci ne dormira bien et en toute sécurité dans un lit qui lui est destiné et posé sur le dos.

  1. Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Myka Stauffer et son mari James, deux Youtubeurs américains, ont créé la polémique en annonçant dans une vidéo qu’ils avaient renoncé à l’adoption de leur fils Huxley, 4 ans, qu’ils avaient accueilli dans leur famille en 2017. Le couple a expliqué que le petit garçon, qui est autiste, nécessite des soins particuliers qu’il est incapable de lui fournir. Depuis, de nombreux internautes partagent leur incompréhension sur les réseaux sociaux et accusent Myka et James d’avoir exploité l’adoption d’Huxley.