1. Fermeture de tribunes, interdictions de déplacement: le Standard sanctionne ses supporters

    Fermeture de tribunes, interdicti­ons de déplace­ment: le Standard sanctionne ses supporters

    Après le chaos, les sanctions. En attendant celles de la Pro League, c’est le Standard qui a décidé de sévir. Le club liégeois “déplore et condamne fermement” les incidents qui ont provoqué l’arrêt du match entre les Rouches et le Sporting de Charleroi. La direction a d’ailleurs aussi décidé de sanctionner ses supporters: certains blocs du stade de Sclessin (D3, E3, F3 et E4) seront fermés “jusqu’à nouvel ordre”, les groupes d’animations sont également privés de déplacement et le Standard stoppe la vente des tickets pour ses matchs à domicile.
  1. Marc Van Ranst ne mâche pas ses mots après les incidents sur les pelouses belges: “Un but contre leur camp”

    Marc Van Ranst ne mâche pas ses mots après les incidents sur les pelouses belges: “Un but contre leur camp”

    Les incidents survenus ce dimanche sur les pelouses de Jupiler Pro League n’ont pas échappé à Marc Van Ranst. Envahissement de terrain et lancer de fumigènes: tant le derby anversois entre Beerschot et Anvers que le derby wallon entre le Standard et Charleroi ont été sérieusement perturbés par différents groupes de supporters. Le virologue ne mâche pas ses mots sur Twitter.
  1. Lior Refaelov régale, Anderlecht se fait encore peur, mais enchaîne contre Zulte Waregem

    Lior Refaelov régale, Anderlecht se fait encore peur, mais enchaîne contre Zulte Waregem

    Anderlecht confirme! Après des succès étriqués à Charleroi, puis à Seraing en Coupe, les Mauves ont livré un bon match contre Zulte Waregem, mais, comme le week-end dernier au Mambourg, le Sporting a eu chaud en fin de match. Sans conséquence sur le résultat final: Anderlecht composte un deuxième succès consécutif et s’intalle dans le top 4, en attendant le résultat de Charleroi au Standard (coup d’envoi, 18h30).
  1. Le Standard à Gand, Anderlecht conte Courtrai: les affiches des quarts de finale de la Coupe

    Le Standard à Gand, Anderlecht conte Courtrai: les affiches des quarts de finale de la Coupe

    Dans la foulée de la qualification du Standard, le tirage au sort des quarts de finale a été effectué par Philippe Vande Walle sur le plateau de RTL Sport. L’ancien portier de Bruges et de Charleroi a réservé un déplacement compliqué au Standard, qui se rendra à la Gantoise. Le Sporting d’Anderlecht et Bruges auront, en revanche, l’avantage d’évoluer à domicile, contre Courtrai et OHL, tandis qu’Eupen se déplacera à Malines.
  2. Un grand gardien et la délivrance en prolongations: le Standard en quarts par la petite porte
    Coupe de Belgique

    Un grand gardien et la délivrance en prolongati­ons: le Standard en quarts par la petite porte

    Le Standard file en quarts de finale de la Coupe de Belgique, mais que ce fut dur pour les Liégeois! Dominés pendant les 90 minutes initiales, les protégés de Luka Elsner ont finalement émergé en prolongations grâce à des buts de Jackson Muleka et Merveille Bokadi (2-0). Une qualification qui porte indiscutablement la griffe de Laurent Henkinet, auteur d’une prestation XXL entre les perches.
  1. Bruges et Genk régalent, encore une folle soirée en Coupe: “Félicitations à tout le monde”

    Bruges et Genk régalent, encore une folle soirée en Coupe: “Félicita­ti­ons à tout le monde”

    Mercredi soir, Bruges a remporté l’affiche des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique contre Genk aux tirs au but (3-5), après un match spectaculaire terminé sur le score de 3-3 après les nonante minutes puis la prolongation. Les buts ont été inscrits par Balanta (7e, 0-1), Thorstvedt (29e, 1-1), Paintsil (45e+2, 2-1, et 70e, 3-2), et De Ketelaere (69e, 2-2 et 89e, 3-3).
  1. Six buts, trois penaltys et du suspense: Anderlecht se qualifie après un “vrai match de Coupe” à Seraing

    Six buts, trois penaltys et du suspense: Anderlecht se qualifie après un “vrai match de Coupe” à Seraing

    Entre la quantité et la qualité, Seraing et Anderlecht ont choisi. On n’a rien vu à part six buts (ok, c’est déjà bien) dont trois plantés sur penaltys. Un partage prolifique accroché par le Sporting qui était très mal embarqué, mené par deux buts après un quart d’heure. Un doublé de Kouamé et une réalisation de Refaelov ont ensuite virtuellement qualifié les Mauves. La suite? Une jolie égalisation de Maziz et la fatidique séance des tirs au but. À ce petit jeu là, les Bruxellois se sont montrés les plus adroits. Ils filent en quart sans briller, mais avec un ticket acquis au caractère et au réalisme. Vincent Kompany s’en contentera sans doute.