Plein écran
© BELGA

300 mètres de haut, 133 millions d’euros... Le sublime hôtel de Bruges au Qatar

Après quelques jours de repos, les joueurs de Pro League retrouvent déjà les terrains d’entraînement. Treize des seize clubs de D1A ont choisi de mettre cap sur l’Espagne pour le traditionnel stage hivernal. Eupen et Bruges, eux, ont opté pour le Qatar. Et quitte à jouer la carte du dépaysement à fond, les Brugeois ont décidé de séjourner dans un hôtel singulier à 133 millions d’euros. 

Sur le terrain, tout va bien pour le Club de Bruges. Les Blauw en Zwart sont confortablement installés dans le fauteuil de leader en Pro League, peuvent rêver d’un doublé avec la Coupe et passent l’hiver européen au chaud. En dehors des pelouses, pas de raison de se plaindre non plus. L’effectif de Philippe Clément séjourne actuellement à l’hôtel La Torche. Le plus haut gratte-ciel du Qatar culmine à plus de 300 mètres de haut. La nuit, il revêt ses plus belles lumières pour le plus grand bonheur des nombreux touristes.

Plein écran
© BELGA

La construction de l’établissement, conçu en 2006 et destiné à attirer l’attention sur les Jeux asiatiques, a coûté 133 millions d’euros. Grâce à une tablette mise à disposition, les clients peuvent notamment contrôler la télévision, les rideaux, la lumière et la température de leur chambre.

Durant son séjour au Qatar, le Club affrontera le PSV et l’Ajax en matches amicaux. Le Bayern a également choisi Doha pour préparer la deuxième partie de saison. Idem pour Eupen. Parmi tous les clubs de Pro League, seul Courtrai n’a pas prévu de stage à l’étranger. 

Plein écran
L'hôtel La Torche au Qatar © DR
  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...