Denis Dragus héros d’un Clasico pourtant nettement dominé par Anderlecht.
Plein écran
Denis Dragus héros d’un Clasico pourtant nettement dominé par Anderlecht. © BELGA
Anderlecht AND
1
FIN
1
Standard Liège STA
  • 32' Le football Yari Verschaeren
  • Denis Dragus Le football 86'

Anderlecht a gaspillé, le Standard en a profité: les Rouches arrachent le partage au Lotto Park

Coup d’arrêt pour Anderlecht, coup de boost pour le Standard: le Clasico se termine sur un partage, mais avec un vainqueur moral et un perdant. Le Sporting d’Anderlecht a largement dominé cette rencontre et aurait dû s’imposer. Mais les Mauves n’ont pas mis à profit leurs occasions pour se mettre à l’abri et le Standard est allé arracher un partage quasiment inespéré. Un bon point pour les Liégeois, deux points précieux gaspillés pour les Bruxellois. 

  1. Un moment marquant après le choc: les supporters brugeois applaudissent les joueurs et les fans de l'Union

    Un moment marquant après le choc: les supporters brugeois applaudis­sent les joueurs et les fans de l'Union

    L’Union a trouvé sa bête noire. Dans ses quatre duels directs avec le Club de Bruges, le promu a concédé trois défaites et partagé une fois. Sans marquer une seule fois. Lorsque Casper Nielsen y était enfin parvenu mercredi soir de manière splendide, la fête a été annulée à cause d’un hors-jeu. La saison de rêve des Bruxellois devrait donc se terminer sans trophée, mais les supporters de l’Union qui se sont rendus au Jan Breydel ne se sont pas laissés abattre.
  2. Oui, Anderlecht peut encore être champion: voici le scénario (très) peu probable

    Oui, Anderlecht peut encore être champion: voici le scénario (très) peu probable

    À mi-parcours des Champions play-offs, Bruges a récupéré le fauteuil de leader et les statistiques plaident en faveur du Club. Les probabilités calculées par le professeur Jean-Pierre Ottoy de l’Université de Gand et manager de Statter, montrent que les Blauw en Zwart ont 56,2% de chances d’être sacrés champions. L’Union peut encore raisonnablement ambitionner le titre avec 43,5 %. Anderlecht entretient un (mini) permis de rêver (0,3%).