Plein écran
© Twitter

Anthony Limbombe débarque en prêt au Standard

Le Diable Rouge Anthony Limbombe juera cette saison au Standard de Liège a officialisé mercredi matin le club de Jupiler Pro League. Il a été prêté par le club français du FC Nantes durant l’exercice 2019-2020. Le club de Sclessin dispose aussi d’une option d’achat pour le joueur qui fêtera ses 25 ans le 15 juillet. 

Le natif de Bilzen retrouve le championnat belge après un saison en France du côté du FC Nantes. Le joueur belge n’a pas jusitifié les 10 millions d’euros investis par le 12e de la dernière saison de Ligue 1. Sa saison difficile s’est soldé par 1 but et 2 assists en 29 matchs de Ligue 1, et 2 buts en 4 rencontres de Coupe de France.

Limbombe avait commencé sa carrière professionnelle en 2010 au KRC Genk où il a  remporté le titre en 2011 et la Coupe de Belgique en 2013. Comme le rappelle le communiqué du Standard: “Après deux années passées au NEC Nimègue, il signe au Club Brugge en 2016 où il remporte à nouveau le titre en 2018.” Il devient international à cette occasion (1 cap contre l’Arabie Saoudite le 27 mars 2018).

Mardi, le Standard avait annoncé l’arrivée de l’arrière gauche français Nicolas Gavory

Cambriolé et sa femme menacée pendant les négociations

Anthony Limbombe a vu son domicile de Carquefou (Loire-Atlantique), une commune située à l’est de la ville de Nantes, cambriolé par trois individus, qui ont braqué une arme de poing sur sa compagne, dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. L’international belge qui évoluait la saison dernière au FC Nantes était absent au moment des faits. 

Vers 04H00 du matin, trois personnes ont escaladé la propriété et défoncé la porte à coups de pieds, d’après cette même source, confirmant une information de Presse-Océan. Ils ont réveillé la compagne du joueur, lui demandant de leur donner de l’argent, en braquant une arme de poing sur sa tempe, alors que le joueur était lui absent.

Les malfaiteurs ont emporté des vêtements de luxe, du matériel high-tech ou encore des bijoux. La compagne du joueur n’a pas été violentée mais est “extrêmement choquée”, d’après la même source.

Une plainte a été déposée et l’enquête a été confiée à la Brigade de recherches (BR) de Nantes.