Plein écran
Franky Vercauteren © BELGA

Arnesen remercié, Vercauteren T1: “Le meilleur choix”, pour Kompany

Mise à jourC'était dans l’air depuis plusieurs jours , Anderlecht a décidé de remodeler son organigramme. Le directeur Frank Arnesen a été remercié. Depuis l’arrivée de Kompany, son champ d'action avait été considérablement réduit. Franky Vercauteren fait son grand retour à Saint-Guidon, il succède à Simon Davies comme entraîneur principal. 

Arnesen, 63 ans, était arrivé en janvier à Anderlecht. L’arrivée de Vincent Kompany comme joueur-manager a redistribué les cartes en ce qui concerne le recrutement au club. Le mauvais début de saison du club (6 points sur 27 possibles) oblige les Mauve et Blanc à revoir quelque peu leur copie.

“Soyons clairs: en tant que joueur-manager, Vincent Kompany continue d’incarner le style de jeu et la vision footballistique du RSC Anderlecht. Il reçoit désormais en la personne de Frank Vercauteren un coach expérimenté qui, en tant que T1, portera évidemment l’entière responsabilité les jours de match et qui sera aussi un consultant pour les nombreux défis de son projet innovant”, a expliqué Michael Verschueren, le directeur sportif.

“Frank est quelqu’un qui veut et peut travailler avec les jeunes, il l’a déjà démontré plus d’une fois par le passé. Il représente en outre le football attractif et offensif. Lors des conversations, il est apparu clairement qu’il veut pleinement s’inscrire dans la vision mise en place dans ce club par Vincent Kompany et qu’il veut aider à la développer.”

Vercauteren était depuis février le conseiller sportif d’Oud-Heverlee Louvain, où il épaulait Vincent Euvrard. Vendredi, il assistera encore au match contre Charleroi depuis les tribunes, mais il endossera son rôle d’entraîneur principal dès la semaine prochaine, précise Anderlecht. Vendredi soir, Jonas De Roeck prendra en main les tâches de T1 pour le match à Charleroi.

“Anderlecht se trouve à un carrefour important”

“Je suis très content de revenir à la maison”, déclare Frank Vercauteren, 62 ans, qui a été entraîneur d’Anderlecht de 2005 à 2007, remportant le titre en 2006 et 2007. Il s’est engagé pour deux ans et demi. “Le RSC Anderlecht se trouve à un carrefour important de son histoire. Avec la venue de Vincent, la philosophie footballistique est entièrement repensée, comme elle convient au RSCA. Nous partageons la même vision et, face à mon expérience de coaching, Vincent définit un style de jeu innovant, une énorme dynamique et le charisme grâce auquel il peut de manière incroyable coacher les joueurs sur le terrain. Il s’agit pour moi d’une synergie parfaite. Je connais naturellement très bien Vincent. Je l’ai connu jeune joueur, jeune professionnel quand j’étais entraîneur ici. Ce que nous devons surtout faire maintenant, c’est à nouveau gagner des matches ensemble. Je vais essayer de poser les bons choix et de mettre les bons accents. Donnez du temps à cet Anderlecht et il en ressortira quelque chose de beau”, ajoute Vercauteren, qui, comme Kompany, a été formé à Anderlecht, où il a joué jusqu’en 1987.

“Frank était mon coach au RSCA et chez les Diables”, dit pour sa part Vincent Kompany. “Je sais ce qu’il représente et je connais ses principes. Il a tout pour être le parfait T1 au sein de l’équipe avec laquelle nous travaillons. Son regard, sa connaissance du foot belge, son autorité le long de la ligne. Lors de nos analyses internes et honnêtes, nous avons conclu que c’était le meilleur choix dans l’intérêt du club”.

Vercauteren était depuis février le conseiller sportif d’Oud-Heverlee Louvain, où il épaulait Vincent Euvrard. Vendredi, il assistera encore au match contre Charleroi depuis les tribunes, mais il endossera son rôle d’entraîneur principal dès la semaine prochaine, précise Anderlecht. Vendredi soir, Jonas De Roeck prendra en main les tâches de T1 pour le match à Charleroi.