Radja Nainggolan
Plein écran
Radja Nainggolan © Photo News

Arrêté en état d'ivresse, Nainggolan ne sera pas sanctionné sportivement par l’Antwerp

Radja Nainggolan était de retour à l’entraînement lundi, après avoir dû remettre son permis de conduire ce week-end pour conduite en état d’ivresse et excès de vitesse. Le milieu de terrain anversois s’est également entretenu avec le président Paul Gheysens plus tard dans la journée. Le Ninja pourrait recevoir une sanction financière de la part du club, mais il n’a rien à craindre d’un point de vue sportif.

  1. Des buts, du spectacle, pas de vainqueur: partage pétillant entre le Standard et le Club de Bruges
    Pro League

    Des buts, du spectacle, pas de vainqueur: partage pétillant entre le Standard et le Club de Bruges

    Match spectaculaire et indécis à Sclessin! Le Club de Bruges a dominé les débats, mais c’est bien le Standard qui a mené à deux reprises, grâce à ses nouvelles recrues Mathieu Cafaro et Renaud Emond. L’efficacité de Bas Dost permet toutefois à Bruges de revenir au score et de prendre un point. Un partage dont pourrait profiter l’Union Saint-Gilloise pour conforter encore un peu plus sa place de leader en tête de la Pro League.
  2. “Des raisons particulières l’ont poussé à prendre le volant”: l’avocat de Nainggolan réagit à la polémique

    “Des raisons particuliè­res l’ont poussé à prendre le volant”: l’avocat de Nainggolan réagit à la polémique

    Une semaine à peine après son retour en Belgique, Radja Nainggolan fait déjà des siennes. L’ex-enfant terrible des Diables Rouges a été privé de son permis de conduire après avoir subi un alcootest positif, rapporte Het Laatste Nieuws. L’information a été confirmée par le parquet. Après une journée de silence, l’Anversois a réagi par l’intermédiaire de son avocat.
  3. Bruges “surpris” que ni De Ketelaere ni Lang n’aient remporté le Soulier d’Or: “Pour moi, la logique était différente”

    Bruges “surpris” que ni De Ketelaere ni Lang n’aient remporté le Soulier d’Or: “Pour moi, la logique était différente”

    L’Espoir de l’année Charles De Ketelaere et Noa Lang ont respectivement terminé sur la 3e et la 2e marche du podium du Soulier d’Or. Les deux brugeois ont terminé derrière Paul Onuachu. Une déception pour le Club. “Je suis surpris, car j’étais convaincu que l’un de nos deux joueurs y parviendrait. J’étais même plutôt confiant à ce sujet”, a commenté Vincent Mannaert, CEO de Bruges, après la cérémonie.