a
Plein écran
a © DR

Aubameyang arrive au Barça, du mouvement en Belgique: ce qu’il faut retenir de la dernière journée du mercato

Clap de fin pour le mercato hivernal. Si quelques transferts, dont celui d’Aubameyang au Barça seront encore officialisés dans les prochaines heures et si certains marchés sont encore ouverts (en Turquie, en Chine ou encore au Portugal), la plupart des clubs belges et européens sont désormais au complet pour aborder la dernière partie de la saison. Pas mal de mouvements à signaler, d’ailleurs, dans la dernière ligne droite du mercato. Retour sur les faits marquants de la dernière journée. 

  1. Un moment marquant après le choc: les supporters brugeois applaudissent les joueurs et les fans de l'Union

    Un moment marquant après le choc: les supporters brugeois applaudis­sent les joueurs et les fans de l'Union

    L’Union a trouvé sa bête noire. Dans ses quatre duels directs avec le Club de Bruges, le promu a concédé trois défaites et partagé une fois. Sans marquer une seule fois. Lorsque Casper Nielsen y était enfin parvenu mercredi soir de manière splendide, la fête a été annulée à cause d’un hors-jeu. La saison de rêve des Bruxellois devrait donc se terminer sans trophée, mais les supporters de l’Union qui se sont rendus au Jan Breydel ne se sont pas laissés abattre.
  2. Bruges ou l’Union, qui sera champion? L'avis de la rédaction

    Bruges ou l’Union, qui sera champion? L'avis de la rédaction

    La révélation vs “le serial champion”. Ils ne sont plus que deux à pouvoir raisonnablement ambitionner le titre de champion de Belgique. La course est aussi serrée qu’inattendue. Personne, même les principaux intéressés, n’aurait imaginé l’Union lutter pour les lauriers à quatre journées de la fin du championnat. À l'aube d’une double confrontation déterminante contre Bruges, les Bruxellois ont leur destin entre leurs mains et trois points d'avance sur leur principal rival. Suffisant pour soulever le trophée le 22 mai prochain? L’avis de nos journalistes.
  3. Les gros regrets pour l’Union, le hold-up parfait et la tête pour Bruges
    Pro League

    Les gros regrets pour l’Union, le hold-up parfait et la tête pour Bru­ges

    Le casse du siècle en Jupiler Pro League? Malmené et dominé sur la pelouse de l’Union Saint-Gilloise, le Club de Bruges a serré les dents avant de prendre les devants grâce à Hans Vanaken, décisif dans un match capital, comme il en a pris l’habitude ces dernières années, et au jeune Antonio Nusa (0-2). Une rencontre qui laissera un goût amer aux Unionistes qui ont eu les occasions pour faire la différence, à l’image de ce penalty manqué par Dante Vanzeir à l’heure de jeu. Une défaite et des regrets, donc pour les Burxellois, et un succès capital pour les Blauw en Zwart qui prennent la tête à trois journées de la fin des Champions Playoffs.