Plein écran
Marc Coucke, Vincent Kompany et Michael Verschueren © Photo News

Avec Chadli, le mercato d’Anderlecht est-il déjà terminé?

Kompany, Nasri, Chadli, pour ne citer qu’eux, Anderlecht a frappé fort (et tôt) pendant ce mercato. Doit-on s’attendre à d’autres arrivées avant la fin du marché des transferts, le 2 septembre prochain? Possible mais pas obligatoire, les principaux objectifs ont été atteints.

“Lorsque nous avons passé en revue notre projet avec Vincent Kompany il y a quelques mois, nous n’aurions jamais imaginé atteindre de tels résultats aujourd’hui. Nous avons fait d’excellentes acquisitions.” Marc Coucke peut mesurer le chemin accompli. Sur le papier, le noyau d’Anderlecht est nettement plus alléchant qu’en fin de saison dernière.

Kompany, Vlap, Nasri, Sandler, Van Crombrugge, Roofe, Chadli: beaucoup de supporters mauves auraient signé pour un tel recrutement alliant expérience et jeunesse. “C’est la bonne voie à suivre. Nous faisons un excellent travail”, estime-t-il à HLN.

“Les cœurs battent à nouveau pour Anderlecht”

Ces recrues de renom auront donc pour rôle d’encadrer la jeunesse mauve. Personne ne dira le contraire, le talent est au rendez-vous parmi les joueurs formés au club qui viennent frapper à la porte de l’équipe première. “Je suis absolument convaincu que nous produisons les Diables du futur. Les jeunes ont besoin de joueurs expérimentés comme Chadli autour d’eux. Pour se développer de manière optimale, c’est le must”, s’enthousiasme le patron du Sporting.

Amuzu, Verschaeren, Doku, Saelemaekers (s’il reste), Sardella… Tout ce petit monde va avoir un rôle à jouer dès cette saison. “Nous avons tous les ingrédients pour un plat délicieux. Le meilleur est à venir”, promet Marc Coucke. À l’instar du discours de Kompany, la patience est le maître-mot, alors que le début de saison est décevant sur le plan comptable.

Deux points sur neuf, un seul petit but inscrit en trois matchs. Il faudra certainement du temps pour que la mayonnaise prenne. Mais cela n’empêche pas l’effervescence de monter autour des trompes de Kompany. “Les fans ressentent quelque chose qu’ils n’ont pas ressenti depuis dix ou même quinze ans. Leurs cœurs battent à nouveau pour Anderlecht. Je n’avais jamais reçu autant de messages de la part des supporters. C’est un tsunami, c’est fantastique”, se félicite-t-il.

Un jeune talent pisté

Et d’autres recrues peuvent-elles venir s’ajouter à ce mélange prometteur? “Notre équipe est complète. Avec ce noyau, on pourra répondre aux attentes des supporters. Nos devoirs sont terminés”, a affirmé le directeur général Michael Verschueren à la DH.

Le dernier tweet de Marc Coucke est dans le même ton: “Voilà chers supporters, 7 renforts à niveau, pour inspirer/renforcer > 10 jeunes pleins de talents, on est prêt pour un beau futur ensemble”.

Malgré ce discours, il semblerait bien que les dirigeants soient encore à la recherche d’opportunités. Le Sporting fait les yeux doux au jeune Norvégien Hakon Evjen (19 ans) qui évolue à Bodo Glimt (D1 norvégienne), selon HLN. Le médian droit a déjà discuté avec Vincent Kompany, mais la concurrence est féroce sur ce dossier. L’Ajax et les deux clubs de Manchester sont également sur le coup.

  1. Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp
    Mise à jour

    Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp

    Sans le soutien de ses supporters, l’Antwerp a longtemps mené à la marque face à l’AZ Alkmaar grâce à un but de Dylan Batubinsika (38e, 0-1) lors du match aller des barrages de l’Europa League jeudi à Enschede. A dix suite à l’exclusion d’Aurelio Buta (73e), les Anversois n’ont pu éviter l’égalisation de Myron Boadu (82e, 1-1). À Gand, Rijeka a ouvert la marque par Tibor Halilovic (40e) et La Gantoise l’a remporté 2-1 grâce à un doublé de Laurent Depoitre (57e, 71e). Les matches retour auront lieu jeudi prochain.