Bernd Storck est le nouveau coach du Cercle.
Plein écran
Bernd Storck est le nouveau coach du Cercle. © Photo News

Bernd Storck est le nouvel entraîneur du Cercle Bruges

Le Cercle Bruges a annoncé samedi la nomination comme nouvel entraîneur de Bernd Storck. L'Allemand, 56 ans, s'est engagé jusqu'au terme de la saison. Il succède au Français Fabien Mercadal, 47 ans, avec qui le club a mis un terme à sa collaboration "de commun accord" lundi. 

Storck est ainsi de retour dans le championnat belge. La saison passée, il avait réussi à sortir Mouscron de la zone dangereuse, où les Hurlus se trouvaient à son arrivée en septembre, avant d'en faire l'une des révélations de la deuxième moitié du championnat. 

Le Cercle Bruges est lanterne rouge avec 3 points en dix journées. Les Brugeois, qui n'ont gagné qu'un match, le 24 août contre Waasland-Beveren, restent sur une lourde défaite 6-0 contre Zulte Waregem. 

Ancien joueur de Bochum et du Borussia Dortmund, Storck a été assistant à Stuttgart, à l'Herta Berlin, à Wolfsburg, au Partizan et à Dortmund avant de d'entamer sa carrière d'entraîneur principal à Tsesna, au Kazakhstan. Il a ensuite dirigé l'équipe nationale kazakhe (2008-2010) et la Hongrie (2015-2017), qu'il a qualifiée à l'Euro 2016, où les Hongrois ont été éliminés par la Belgique en 8e de finale (4-0). 

"Avec Bernd Storck, nous faisons appel à un grand professionnel, parfaitement en phase avec notre vision du projet pour le Cercle", a déclaré l'administrateur délégué Oleg Petrov. "Nous sommes convaincus que Bernd est le coach idéal aujourd'hui pour permettre au Club d'obtenir des résultats et atteindre les objectifs.”

  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Flanders Classics qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?