Plein écran
© BELGA

Bruges se qualifie pour la finale de la Coupe

Mise à jourLe Club Bruges s’est qualifié pour la finale de la Coupe de Belgique de football en allant s’imposer 1-2 à Zulte-Waregem mercredi. À l’aller les deux équipes s’étaient quittées sur un partage (1-1). Brandon Mechele (53e, 0-1) et Charles De Ketelaere (86e, 1-2) ont inscrit les buts brugeois et Dimitri Oberlin (77e, 1-1) a redonné l’espoir aux Waregemois. Ce jeudi, Courtrai et l’Antwerp, qui avaient aussi partagé 1-1, tenteront de décrocher le second ticket pour le Stade Roi Baudouin.

Francky Dury n’a pas reconduit l’équipe qui a déroulé face à Waasland-Beveren dimanche (5-0). Le coach de Zulte, qui ne pouvait aligner Jelle Vossen, a récupéré Ibrahima Seck et a préféré Sandy Walsh à Marvin Baudry dans l’axe de la défense. Philippe Clement n’a changé qu’un seul élément par rapport à l’Antwerp: De Ketelaere a cédé sa place au Tchèque Michael Krmencik dont c’était la première titularisation.

Film du match

Servi par Saido Berahino, Gianni Bruno a alerté Simon Mignolet (1e). Le Club Bruges a réagi par Krépin Diatta: le Sénégalais a déboulé sur le flanc droit avant de céder le ballon à Hans Vanaken, qui a croqué sa reprise (3e). Par la suite, Bruno a continué à être une nuisance pour la défense de Bruges. L’attaquant a d’abord mis Simon Deli sous pression (14e) avant d’isoler Cyle Larin, qui a tiré sur Mignolet (18e).

Spectacle agréable

Les Blauw & Zwart ont répliqué par un tir de Krmencik sorti des pieds par Sammy Bossut (15e) et un envoi moins puissant d’Emmanuel Dennis (16e). Les deux équipes ont continué à rendre le spectacle agréable mais n’ont pas trouvé le chemin du but. Pourtant, il s’en est fallu de peu quand Diatta a servi Ruud Vormer devant le but. Le Néerlandais a pris Bossut à contre-pied mais Walsh a sorti le ballon de la tête à même la ligne (45e+1).

Un poteau pour Zulte

La seconde période a débuté sur le même schéma avec un ballon sur le poteau de Larin (49e). Mais sur un service de la gauche d’Eder Balanta, Krmencik a pris le ballon de la tête et grâce à un rebond sur le sol, l’a envoyé dans l’angle opposé mais c’est Mechele qui l’a poussé à l’intérieur de la poitrine (53e, 0-1).

Changements judicieux

Sur le coup, Dury a sorti Berahino pour Oberlin (61e). Un choix judicieux puisque après avoir loupé la troisième grosse occasion des visités (69e), le Suisse a prolongé d’un joli geste technique un service d’Abdoulaye Sissako (77e, 1-1). Côté brugeois aussi, le changement s’est révélé positif: monté au jeu à la place de Krmencik (72e), De Ketelaere a redonné définitivement l’avance aux visiteurs (86e, 1-2).

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  3. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...