Plein écran
© Photo News

C’est officiel, Nacer Chadli débarque à Anderlecht

Anderlecht a officialisé dimanche l’arrivée du Diable Rouge Nacer Chadli en ses rangs pour une saison. L’attaquant de 30 ans qui était arrivé à Neerpede ce dimanche a été prêté par son club de Monaco. Après Vincent Kompany et Hendrik Van Crombrugge, il est le troisième international belge à atterrir à Anderlecht cette saison. 

C’est un retour au pays pour Nacer Chadli qui avait été formé par le Standard puis par Maastricht. Il n’aura jamais joué en Jupiler Pro League s’inscrivant d’abord dans sa période aux Pays-Bas à Apeldoorn (2007-2010) puis surtout au FC Twente (2010-2013) où ses performances lui ont valu un passage en Premier League où il sera resté cinq saisons. Trois sous le maillot de Tottenham et deux sous le maillot de West Bromwich Albion.

International à 56 reprises (70 sélections), Nacer Chadli avait notamment inscrit le but à l’ultime seconde du quart de finale de la Coupe du monde contre le Japon. C’est l’un de ses six buts pour la Belgique. La saison dernière, il avait trouvé refuge à Monaco, sans pouvoir s’y imposer (16 matches, 9 fois titulaires en Ligue 1).

Expérience et polyvalence

“Ces derniers mois, nous avons travaillé dur à la construction de l’équipe. Nous misons pleinement sur les jeunes, mais nous investissons aussi dans un certain nombre de joueurs expérimentés qui amèneront les jeunes à un plus haut niveau. Chadli est l’un d’entre eux”, a expliqué le directeur sportif d’Anderlecht Michael Verschueren dans un communiqué. “Nacer complète l’équipe. Nous sommes convaincus qu’avec le groupe dont nous disposons désormais, nous répondrons aux attentes des supporters”.

Nacer Chadli est le septième transfert du mercato estival auteur de deux partages et d’une défaite pour ses trois premières rencontres de championnat. Il arrive en prêt pour une saison sans option d’achat. Il y a plus d’un mois, Vincent Kompany avait déjà sondé le joueur. Anderlecht dispose désormais de tout ce dont il a besoin: expérience, polyvalence, mais surtout qualité.

Plein écran
Nacer Chadli © Gianni Barbieux
Plein écran
Nacer Chadli © Gianni Barbieux
Plein écran
Nacer Chadli © Gianni Barbieux
  1. Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht

    Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht

    Deux points sur quinze, le bilan n’est pas mauvais, il est catastrophique. A Genk, et après la clarification des rôles en semaine, Anderlecht espérait relever la tête après un début de saison bien terne, les champions en titre ont, au contraire, enfoncé un peu plus encore la bête blessée (1-0). Pourtant plutôt moyens, les hommes de Felice Mazzu ont appuyé sur les faiblesses du Sporting en début de seconde période grâce à un but de l’inévitable Samatta. Et comme si ça ne suffisait pas, Anderlecht a aussi perdu son capitaine, Vincent Kompany, sorti sur blessure à 15 minutes du terme. Le Sporting boit le calice jusqu’à la lieet abordera le premier Clasico de la saison, dimanche prochain, en bien fâcheuse posture!
  2. Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp
    Mise à jour

    Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp

    Sans le soutien de ses supporters, l’Antwerp a longtemps mené à la marque face à l’AZ Alkmaar grâce à un but de Dylan Batubinsika (38e, 0-1) lors du match aller des barrages de l’Europa League jeudi à Enschede. A dix suite à l’exclusion d’Aurelio Buta (73e), les Anversois n’ont pu éviter l’égalisation de Myron Boadu (82e, 1-1). À Gand, Rijeka a ouvert la marque par Tibor Halilovic (40e) et La Gantoise l’a remporté 2-1 grâce à un doublé de Laurent Depoitre (57e, 71e). Les matches retour auront lieu jeudi prochain.