Plein écran
Avec deux buts, Victor Osimhen est l’incontestable homme du match. © Photo News

Charleroi peut encore rêver d’Europe

Le Sporting de Charleroi a remporté la finale des play-offs 2 face à Courtrai mercredi soir au stade des Éperons d'Or. Vainqueurs 1-2, les Zèbres se qualifient donc pour le barrage européen face à l'Antwerp, 4e des play-offs 1. Les deux équipes s'affronteront dimanche à 14h30 au Bosuil pour une place au 2e tour préliminaire de l'Europa League.

Les Carolos ont pourtant mal débuté ce duel. Après six minutes de jeu, Imoh Ezekiel s'est libéré du marquage laxiste de Gabriele Angella pour placer le ballon dans le dos de Rémy Riou. Le Nigérian venait à peine de monter au jeu suite à la blessure du buteur Felipe Avenatti (5e). Les Courtraisiens ont insisté dans les minutes suivantes face à un Charleroi sonné et incapable de réagir. Il a fallu une bonne vingtaine de minutes aux Carolos pour se remettre de ce but. Une fois sortis de leur coquille, ils ont multiplié les frappes à distance, se rapprochant à chaque fois du cadre. Victor Osimhen a fini par égaliser à la 42e d'une reprise de volée surpuissante sous la barre suite à un corner.

Le Nigérian a récidivé en début de deuxième période en négociant parfaitement un long ballon de Gjoko Zajkov avant de croiser du droit dans le petit filet (56e). Courtrai s'est logiquement projeté en avant dans la dernière demi-heure mais n'a pas réussi à surprendre une défense carolo et un Rémy Riou très solides. Les Zèbres auraient même pu alourdir la marque en fin de match mais ont gaspillé énormément en contre.

S'il venait à s'imposer dimanche contre l'Antwerp, le Sporting de Charleroi retrouvait les préliminaires d'Europa League quatre ans après sa dernière participation.

Plein écran
© BELGA
Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
  1. Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Auteur de l’un des pires débuts de saisons de son histoire (5 sur 21), Anderlecht se déplace au Club de Bruges dans un contexte qui n’incite pas à l’optimisme. Alors que Vincent Kompany cherche toujours la bonne formule, il pourrait bien repêcher Trebel, snobé systématiquement jusqu’ici. Invaincus depuis le début de saison, les Blauw en Zwart auront la possibilité de reléguer les Mauves… à quinze points en cas de victoire, un gouffre après huit matchs. Si pour de nombreux observateurs, le Club de Bruges est devenu la nouvelle référence du football belge, le Sporting a la ferme intention de venir jouer les trouble-fête. En a-t-il réellement les moyens? Voici l’avis de nos rédacteurs.
  2. Mené à la marque par Courtrai, Malines marque trois buts en neuf minutes

    Mené à la marque par Courtrai, Malines marque trois buts en neuf minutes

    Le FC Malines a mis fin à une série de trois rencontres sans victoire en allant s'imposer à Courtrai vendredi en match d'ouverture de la 8e journée du championnat de Belgique de football (2-3). Dante Vanzeir (53e, 62e) et Rob Schoofs (57e, 1-2) ont permis aux Malinois de grimper à la troisième place avec 14 points comme le Club Bruges (2e) et Mouscron (4e) à une unité du Standard. Malgré les but de Jovan Stojanovic (38e) et Ilombe Mboyo sur penalty (81e), les Kerels (8 points) restent 11e.