Plein écran
Anderlecht et l'Union dans le viseur de la FIFA © DR

Condamnés par la FIFA, Anderlecht “accepte la sanction”, l’Union belge “examine” une possible contestation

MISE A JOURLa Commission de discipline de la Fédération internationale de football (FIFA), a sanctionné le RSC Anderlecht et l’Union belge de football (URBSFA) à la suite d’infractions liées au transfert international et à l’enregistrement de joueurs âgés de moins de 18 ans. 

Le RSC Anderlecht a accepté la sanction de 200.000 francs suisses (177.000 euros) prononcée jeudi par la Fédération internationale de football (FIFA) à la suite d’infractions liées aux transfers et à l’enregistrement de joueurs âgés de moins de 18 ans. Le club bruxellois a précisé que les faits remontaient à la période 2011-2013.

 “Après plusieurs années d’enquête, la FIFA a condamné le RSC Anderlecht pour avoir commis par le passé des erreurs administratives lors de l’enregistrement et la sélection de jeunes joueurs”, pouvait-on lire dans le communiqué du club présidé par Marc Coucke. “Le comité de discipline a pris en compte la coopération positive du club dans le cadre de l’enquête pour déterminer la sanction. La direction actuelle du club en prend acte, elle ne fait pas appel de ce jugement et confirme à nouveau, comme elle l’a également démontré à la FIFA, que de telles carences administratives ne sont plus apparues ces dernières années et n’arriveront plus à l’avenir.”

Le RSC Anderlecht a été déclaré coupable d’avoir enfreint, entre autres, l’article 19 du Règlement de la FIFA sur le statut et le transfert des joueurs dans le cas de quatre joueurs mineurs.

L’Union belge “examine en interne” si elle va faire appel

L’Union belge de football a également été reconnue coupable d’avoir enfreint les règles relatives aux mineurs et devra s’acquitter d’une amende de 230.000 francs suisses (203.500 euros).

“Nous allons examiner en interne si nous contestons cette amende”, déclare Pierre Cornez, porte-parole de l’Union belge, à l’agence Belga. “Nous allons prendre le temps de prendre calmement connaissance des motivations et de l’argumentation de la FIFA”. 

La protection des mineurs est un élément clé du cadre réglementaire global relatif au transfert des joueurs, rappelle la FIFA. L’application effective de ces règles est primordiale pour elle mais aussi aux yeux Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui l’a confirmé à plusieurs reprises.

Quatre arrivées, dont celle de Mbemba au RSCA, ont éveillé les soupçons

L’arrivée de Chancel Mbemba au Sporting d’Anderlecht en 2011, alors que le défenseur congolais n’avait que 17 ans, fait partie des transferts jugés irréguliers par la FIFA jeudi.

Le RSCA a enfreint les règles dans le transfert de Chancel Mbemba en 2011, lui qui a fait ses débuts en équipe première en 2013. La FIFA a également constaté des irrégularités dans les tentatives bruxelloises de transférer l’Américain Patrick Tshiani (en 2011, alors âgé de 16 ans), le Roumain Dragos Cojocaru (en 2012 alors âgé de 15 ans) et le Népalais Bimal Magar (en 2014 alors âgé de 16 ans). Aucun des trois n’a porté le maillot d’Anderlecht et seul le défenseur congolais, aujourd’hui au FC Porto, a atteint le très haut niveau.