Plein écran
“Vincent Kompany a été honnête avec moi et je respecte cela.” © Photo News

De retour à Gand, Sven Kums “ne reproche rien” à Kompany

Mis sur une voie de garage depuis le début de saison à Anderlecht, Sven Kums espère se relancer à La Gantoise, son ancien club où il a été prêté jusqu'à la fin de la saison, sans option d'achat. Le Dilbeekois de 31 ans devrait donc revenir en juin au Parc Astrid, où il est sous contrat jusqu'en 2022.

"Je ne reproche rien à Vincent Kompany", a déclaré Sven Kums vendredi en conférence de presse à Oostakker, au centre d'entraînement de La Gantoise. "En fait, je ne veux pas trop en parler. C'était difficile, car je veux jouer le plus possible. C'est un épisode que chaque joueur connaît au cours d'une carrière. Kompany m'a donné une explication, il a été honnête et je respecte pour cela. Je préfère quelqu'un qui est direct en tant que coach que quelqu'un qui me garde sur le flanc. Bien sûr, on ne s'attend pas à sortir de la sélection. Je ne reproche rien à Vincent Kompany. C'était un choix de l'entraîneur, qui veut le meilleur pour son équipe".

Sven Kums ne pourra pas affronter Anderlecht avec les Buffalos car le club gantois ne prend pas en charge la totalité de son salaire. "C'est ennuyeux, car cela me fait deux ou quatre matches de moins. C'est une décision entre les clubs et je dois m'y plier".

  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...