Plein écran
© BELGA

Des Diablotins muets face à la Bosnie

Ce mardi à Louvain, la Belgique ont partagé l'enjeu (0-0) face à la Bosnie-Herzégovine pour son deuxième match de qualifications pour l'Euro Espoirs 2021 de football (groupe 9). Les hommes de Johan Walem avaient entamé leur campagne par une défaite jeudi à Wrexham face au Pays de Galles (1-0). La Bosnie-Herzégovine prend seule la tête du groupe avec 4 points. La Belgique est 4e avec une seule unité.

Dominateurs en première période, les Belges ne parvenaient cependant pas à faire la différence, malgré un ballon sur le poteau de Saelemaekers à la demi-heure, face à une formation bosnienne bien en place malgré encore les tentatives de De Smet, Saelemaekers ou Antonucci. 

Manque de poids en attaque

Après la pause, les joueurs de Johan Walem repartaient à l'assaut du but bosnien. Manquant de poids en attaque et de créativité, la Belgique passait cependant tout près de l'ouverture du score à un quart d'heure du terme. Mais Louis Openda, esseulé, envoyait le cuir dans les nuages. Ce fut d'ailleurs le seul fait d'armes de la Belgique après la pause qui débute cette campagne par un 1 sur 6.

Prochaines échéances

Les Diablotins de Johan Walem rencontreront la Moldavie le 15 octobre et l'Allemagne le 17 novembre pour ses deux prochains matches. Dans l'autre rencontre du groupe, l'Allemagne s'est imposée 1-5 au Pays de Galles mardi soir. Avec trois points au compteur, ces deux pays sont dans le sillage de la Bosnie-Herzégovine, mais les Allemands n'ont joué qu'un seul match.

Qualification déjà compromise

Les neuf vainqueurs de poule et les deux meilleurs deuxièmes sont directement qualifiés pour la phase finale de ce championnat d'Europe organisé en Hongrie et en Slovénie (directement qualifiés). Les 8 autres deuxièmes se disputeront les quatre tickets vacants dans un tour de barrage. Le plateau de la phase finale sera composé de 16 pays, quatre de plus que les précédentes éditions.

Plein écran
© BELGA
  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...