Plein écran
Le "roi Lamkel Zé" provoque le Club de Bruges sur les réseaux sociaux. © Instagram @ZeLamkel

Des insultes envers le Club de Bruges: le nouveau dérapage de Lamkel Zé

Didier Lamkel Zé a préfacé à sa manière le choc de la 24e journée de championnat entre le Club de Bruges et l’Antwerp. Sur Instagram, il a posté un montage où on l’aperçoit porter une couronne. Une image accompagnée d’un texte insultant et provocateur destiné au futur adversaire du Great Old. 

Lamkel Zé tente-t-il de provoquer son départ de l’Antwerp? Huit jours à peine après avoir exigé de botter un penalty alors qu’il n’était pas désigné et avoir applaudi ironiquement ses propres supporters, le Camerounais s’est encore fait remarquer de manière négative. Sur les réseaux sociaux, cette fois.  

Visiblement déjà concentré sur le match de dimanche prochain au Club de Bruges, l’enfant terrible du Bosuil a insulté l'actuel leader de la compétition. Dans une story Instagram, il se présente en roi, les bras croisés. Ce qui pose davantage problème, c’est la légende. Le mot “Wankers” (NDLR: “Branleurs”) est associé au compte officiel du Club. 

Plein écran
La publication polémique de Lamkel Zé © Instagram @ZeLamkel

Face à la polémique naissante, Lamkel Zé a modifié son post et barré l’insulte. Il a ensuite partagé une autre photo où on le voit dans les bras de Philippe Clément.  Appelé à réagir, le club anversois assure que son joueur “ne parle pas couramment anglais" et qu’il est “influencé par d'autres personnes”. L’Antwerp  prend également “ses distances avec les propos tenus”. 

  1. La victoire de Genk à Courtrai ne fait pas les affaires d’Anderlecht

    La victoire de Genk à Courtrai ne fait pas les affaires d’Anderlecht

    Un but de Dries Wouters (58e) a offert à Genk la victoire à Courtrai au terme du match d'ouverture de la 27e journée du championnat de Belgique de football, vendredi. Au classement, les Limbourgeois confortent leur sixième place avec 41 points et comptent quatre points d'avance sur le FC Malines, qui reçoit Waasland-Beveren samedi (20h30). Courtrai (32 points) reste 11e. Cette victoire de Genk est une mauvaise nouvelle pour Anderlecht, qui se trouve provisoirement relégué à sept points, avant son match contre Eupen prévu dimanche à 18h.