Des insultes racistes à Malines, Marco Ilaimaharitra averti et suspendu

Fin de match tendue entre Malines et Charleroi, dimanche soir, derrière les Casernes. Victime d’insultes racistes, visiblement durant une bonne partie de la rencontre, Marco Ilaimaharitra s’en est pris au juge de touche en fin de match. Et c’est lui qui en paiera les conséquences. 

Le médian malgache de Charleroi a quitté, en larmes, la pelouse de l’AFAS Stadion, dimanche soir. Mais Monsieur Laforge a appliqué le règlement et adressé un carton jaune à Marco Ilaimaharitra (son cinquième de la saison) qui sera suspendu samedi prochain, pour la réception d’Eupen. 

“Malines est plutôt réputé pour être un stade dans lequel il y a une ambiance de foot, mais aujourd’hui ça a dévié et il faudra condamner. Le match delegate fera son rapport”, estime Pierre-Yves Hendrickx, le secrétaire général du club au micro de la première. 

Plein écran
Marco Ilaimaharitra a quitté le terrain de Malines en larmes. © Photo News

“Assez rare en Belgique”

Karim Belhocine, qui a discuté avec l’arbitre à l’issue de la rencontre, regrette évidemment les faits et la carte jaune adressée à son joueur, mais il estime aussi que la Belgique est épargnée. “Ce sont des actes qui n’ont pas leur place sur les terrains et dans les gradins, mais c’est assez rare en Belgique. Tant que ça reste minoritaire et qu’on lutte contre ça, je pense que ça ira”, expliquait le coach carolo en conférence de presse après la rencontre. 

Plein écran
© Photo News
  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...