BELGA/Photo News
Plein écran
© BELGA/Photo News

Des investisseurs russes auraient assisté aux incidents à Sclessin lors de Standard-Charleroi

Les débordements des supporters lors du derby wallon contre Charleroi pourraient avoir de lourdes conséquences pour le Standard. Selon la DH, des investisseurs russes potentiels étaient présents dans le stade.

  1. 2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscalement avantageuses pour épargner
    Economie

    2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscale­ment avantageu­ses pour épargner

    66 % des Belges craignent de ne pas bénéficier d’une pension complète. La médiane de toutes les pensions des salariés en janvier 2020 était de 1 449 euros bruts. On ne sait pas exactement à combien elle s’élèvera à l’avenir. Ainsi, toute personne qui souhaite conserver une marge de manœuvre financière suffisante après la retraite doit se constituer un petit complément pendant sa carrière professionnelle. Les possibilités ne manquent pas, et elles sont souvent assorties d’incitations fiscales. Ci-dessous, Guide-epargne.be a énuméré 7 formules fiscalement avantageuses dans ce contexte.
  2. “C’est tout un club qui sombre”: les Ultras Inferno du Standard demandent le départ de Bruno Venanzi

    “C’est tout un club qui sombre”: les Ultras Inferno du Standard demandent le départ de Bruno Venanzi

    Le derby entre le Standard et Charleroi a totalement dégénéré, dimanche soir. Excédés par la déroute face au rival carolo et par les résultats décevants depuis plusieurs mois, certains fans liégeois ont lancé des fumigènes sur la pelouse de Sclessin avant d’envahir le terrain en fin de match. L’expression d’une colère qui persiste. Dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux, les Ultras réclament le départ du président Bruno Venanzi et du CEO Alexandre Grosjean. Ils appellent également au boycott du public.
  3. Pas de vainqueur entre Charleroi et La Gantoise, l’arbitrage au coeur des débats
    mise à jour

    Pas de vainqueur entre Charleroi et La Gantoise, l’arbitrage au coeur des débats

    Charleroi et La Gantoise ont partagé l’enjeu (0-0) à l’issue d’une rencontre très fermée et pauvre en spectacle. Les Carolos auraient pu revendiquer un penalty pour une semelle évidente de Julien De Sart sur Zaroury mais l’arbitre Jasper Vergoote n’a pas bronché et le VAR n’est pas intervenu. Assis en tribunes, téléphone portable à la main, Mehdi Bayat est sorti de ses gonds à la suite de cette phase. De l’autre côté, les Buffalos auraient également pu obtenir un penalty suite à un tacle litigieux de Petkevicius sur Nurio. Bref, c’est surtout l’arbitrage qui fera débat après le match.
  1. Fermeture de tribunes, interdictions de déplacement: le Standard sanctionne ses supporters

    Fermeture de tribunes, interdicti­ons de déplace­ment: le Standard sanctionne ses supporters

    Après le chaos, les sanctions. En attendant celles de la Pro League, c’est le Standard qui a décidé de sévir. Le club liégeois “déplore et condamne fermement” les incidents qui ont provoqué l’arrêt du match entre les Rouches et le Sporting de Charleroi. La direction a d’ailleurs aussi décidé de sanctionner ses supporters: certains blocs du stade de Sclessin (D3, E3, F3 et E4) seront fermés “jusqu’à nouvel ordre”, les groupes d’animations sont également privés de déplacement et le Standard stoppe la vente des tickets pour ses matchs à domicile.