Plein écran
Anthony Vanden Borre était présent dans les loges du Lotto Park lors du Topper entre Anderlecht et Bruges. © Photo News

Des supporters de Bruges invectivent Vanden Borre, les stewards obligés de l’évacuer

Anthony Vanden Borre était présent dans les loges d’Anderlecht pour le Topper face à Bruges, ce dimanche. Placé juste au-dessus des supporters Blauw en Zwart, le joueur de 32 ans a dû être évacué par les stewards. 

“Il est officiellement affilié, mais le match de dimanche arrive trop tôt. Il a encore besoin de matchs amicaux”, avait déclaré Vercauteren lors de la conférence de presse d’avant-match. Vanden Borre n’avait donc pas encore été jugé suffisamment en forme pour le match contre Bruges. 

Mais l’arrière droit a tout de même assisté à la rencontre dans une loge située au-dessus du kop brugeois. Lorsque ces derniers ont vu Vanden Borre, ils ont commencé à le provoquer. Par sécurité, les forces de l’ordre ont demandé au joueur de quitter les lieux après le deuxième but d’Hans Vanaken. Des stewards l’ont donc évacué pour que les tensions s’apaisent.

Après s’être entraîné plusieurs mois avec les U21, Anthony Vanden Borre a fait son retour dans le noyau professionnel en ce début d’année 2020. Il était d’ailleurs du voyage en Espagne pour le stage hivernal et titulaire lors d’un match amical face à Livingston, club de première division écossaise. 

L’enfant terrible du Sporting s’est dit déterminé à revenir au plus haut niveau et réaliser un improbable come-back. Il n’a plus disputé de match officiel depuis trois ans.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
  1. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...