Plein écran
Les forces de l'ordre sont présentes en masse. © Twitter

Des supporters de Francfort interdits de stade ont investi le centre de Liège

Mise à jourUne centaine de supporters allemands ont bravé l’interdiction de stade dont ils faisaient l’objet pour assister au match dans un pub irlandais, le Temple bar situé près du Carré, a indiqué jeudi soir le porte-parole de la police de Liège. “Nos sections présentes sur place se sont réunies pour les escorter jusqu’à leurs véhicules. Tout se passe dans le calme.”

Une bagarre violente avait dans un premier temps été annoncée. La police de Liège nie tout incident survenu à l’issue du match opposant le Standard au club allemand de l’Eintracht Francfort.

Si les ‘Rouches’ ont pu compter sur près de 18.000 supporters jeudi soir, Francfort n’en avait aucun dans l’enceinte de Sclessin. L’UEFA avait puni le club allemand suite à des débordements causés par ses fans à Guimaraes, au Portugal, le 3 octobre dernier (jets d’objets, fumigènes, stade endommagé et coup d’envoi retardé).

Dix-neuf supporters allemands ont été arrêtés administrativement, 16 près du stade avant le match et 3 au centre ville dans l’après-midi, précise encore la police liégeoise.

Le boulevard de la Sauvenière a été fermé dans les deux sens sur toute sa longueur, le temps de procéder à l’évacuation des supporters.

Le match, qui s’est terminé peu avant 21h00, a été remporté 2-1 par le club liégeois.

  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...
  3. Ruud Vormer sur le banc contre Manchester United?

    Ruud Vormer sur le banc contre Manchester United?

    Le Club Bruges, leader de la compétition, et le numéro deux de la Jupiler Pro League La Gantoise disputent jeudi soir leur match aller des seizièmes de finale de l'Europa League de football. Les "Blauw en Zwart" affrontent Manchester United à 18h55 au stade Jan Breydel. Les Buffalos affronteront l'AS Roma au stade Olimpico à partir de 21 heures. Manchester United sera privé de Paul Pogba et Marcus Rashford; l'AS Roma de Amadou Diawara et Nicolò Zaniolo, tous blessés.