Plein écran
© Belga/Instagram Lamkel Zé.

Didier Lamkel Zé remercie Laszlo Bölöni “Ce n'était pas facile avec moi”

Didier Lamkel Zé a remercié Laszlo Bölöni, qui ne sera plus l'entraîneur de l'Antwerp la saison prochaine, via un message posté sur son compte Instagram. L'attaquant camerounais a parfois eu une relation compliquée avec l'entraîneur roumain mais lui souhaite beaucoup de succès pour ses futurs projets.

"Ce n'était jamais facile avec moi et j'en suis bien conscient. Mais je veux vous remercier et vous souhaiter bonne continuation", a écrit Lamkel Zé en légende d'une vidéo éphémère où Bölöni apparait dans le tunnel des joueurs.

L'Antwerp avait annoncé jeudi que le contrat de Bölöni ne serait pas prolongé après trois saisons passées sur le banc du matricule 1. Le Great Old doit désormais se mettre à la recherche d'un nouvel entraîneur. Selon le Nieuwsblad, un nom revient avec insistance du côté de l’Antwerp : celui de Marc Wilmots, libre de tout contrat. L’ancien sélectionneur connaît bien Luciano D’Onofrio, qui pourrait lui laisser sa chance.

Plein écran
© Instagram Lamkel Zé
Marc Wilmots
Plein écran
Marc Wilmots © AFP
  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Woestijnvis qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?
  2. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.