38 buts en deux saisons: le maître atout de l'Antwerp s'apprêt, à son tour, à quitter le navire.
Plein écran
38 buts en deux saisons: le maître atout de l'Antwerp s'apprêt, à son tour, à quitter le navire. © BELGA

Dieumerci Mbokani et Wesley Hoedt sur le départ: la fuite des cadres continue à l’Antwerp

Quatrième du dernier championnat et finaliste (en attente) de la Coupe de Belgique, l’Antwerp envisage de s’installer durablement aux côtés des grands du football belge au cours des prochaines saisons. Mais il faudra, en partie, reconstruire cet été pour préparer la saison prochaine. 

Le Great Old avait déjà confirmé les départs de Kevin Mirallas, de Sinan Bolat et de Laszlo Bölöni, deux cadres anversois devraient également s’en aller dans les prochaines semaines: le buteur Dieumerci Mbokani et le solide défenseur néerlandais Wesley Hoedt. 

Dieumerci Mbokani de plus en plus proche de la Chine 

Meilleur buteur du championnat et atout numéro 1 incontestable de l’Antwerp, Dieumerci Mbokani devrait, à 34 ans, céder à l’appel de la Chinese Super League. “Son départ est acquis”, avance Sud Presse qui précise également que l’attaquant congolais discute avec le Wuhan FC et le Shandong Luneng, où il pourrait rejoindre un certain Marouane Fellaini. 

Wesley Hoedt: “Huit millions? Pas réaliste”

Arrivé en début de saison, et rapidement devenu intouchable aux yeux de Laszlo Bölöni, Wesley Hoedt s’est lui aussi fait une raison. “Il n’est pas réaliste de penser que l’Antwerp déboursera huit millions d’euros pour lever l’option d’achat. Le club doit encore communiquer, mais pour moi, c’est clair: l’histoire est finie avec l’Antwerp”, déclarait le Néerlandais dans les colonnes du Nieuwsblad.  Prêté par l’AZ, il devrait donc, lui aussi, quitter l’Antwerp après une petite saison en Belgique. 

Arrivé fin août, Wesley Hoedt avait participé à 21  des 29 matchs de l'Antwerp en championnat cette saison.
Plein écran
Arrivé fin août, Wesley Hoedt avait participé à 21 des 29 matchs de l'Antwerp en championnat cette saison. © BELGA
  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Woestijnvis qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?
  2. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.