Plein écran
© Photo News

Droits TV: Eleven Sports espère toujours voir l'Antwerp rejoindre la conciliation

La Pro League a rencontré mardi les représentants d'Eleven Sports à qui elle a concédé la semaine dernière les droits médias du football belge pour la somme de 103 millions d'euros par an, pour une durée de cinq ans. Eleven Sports espère toujours que l'Antwerp accepte de se joindre à la vente collective. La Pro League s'est réjouie de son côté d'une réunion "constructive".

"Comme cela avait été convenu, les deux parties se sont réunies aujourd'hui afin de discuter des prochaines étapes du processus. La réunion s'est déroulée dans une atmosphère très constructive", a commenté Eleven Sports dans un communiqué. "Nous sommes très heureux que La Gantoise ait accepté de vendre ses droits médias collectivement. Cela nous permet d'entamer la préparation de la saison prochaine en collaboration avec la Pro League. Nous espérons que l'Antwerp se joindra également à la décision des 23 autres clubs dans les prochains jours".

"Les deux parties ont défini les grandes lignes du projet commun pour les saisons à venir. À la suite de l'annonce du ralliement du KAA Gent pour l'attribution collective des droits médias des compétitions de la Pro League pour la période 2020-2025, les deux parties sont déterminées et motivées pour entamer rapidement et de manière approfondie les actions préparatoires en vue de la prochaine saison", a communiqué pour sa part la Pro League.

La Gantoise et l'Antwerp avaient décidé de se désolidariser, refusant la clé de répartition proposée par la Pro League et bloquant ainsi le processus. Si les Gantois sont revenus sur leur décision, l'Antwerp souhaite toujours parvenir "à une bonne clé de répartition en fonction des résultats sportifs et du potentiel des supporters et indiquait le 12 février qu'il demandait "seulement que la distribution des nouveaux droits médias continue à rendre possible" sa progression dans les années à venir".