Plein écran
Le patron du Sporting a tenu à mettre les choses au point après la défaite contre l’Antwerp. © Photo News

Fâché, Vincent Kompany est descendu dans le vestiaire après l’Antwerp

C’est par un long laïus du boss dans le vestiaire que s’est terminée l’après-midi des Anderlechtois, dimanche, après la défaite contre l’Antwerp. 

Blessé, Vincent Kompany a assisté au duel entre son Sporting d’Anderlecht et l’Antwerp depuis les loges, comme ça avait été le cas face au Standard, il y a deux semaines. Mais cette fois, ce n’est pas dans un café du coin avec les supporters que le joueur-manager des Mauves a fait son discours d’après-match, mais bien dans le vestiaire. 

Selon Het Nieuwsblad, VIncent Kompany est monté au créneau, sans viser un joueur en particulier. Dans son viseur, l’absence de grinta et d’esprit de rébellion sur la pelouse. Vincent Kompany en attend aussi un peu plus des joueurs les plus expérimentés, qui doivent montrer la voie à leurs jeunes coéquipiers. Une mise au point franche, qui aurait duré assez longtemps. “Plus d’une heure après le match, les joueurs n’étaient pas encore douchés”, écrit le quotidien néerlandophone. 

La tension semble, en tout cas, monter d’un cran chez les Mauves. Si les supporters, le staff et la direction prônent la “positive attitude” (Michael Verschueren est d’ailleurs allé à la rencontre de certains supporters, dans un café, après le match), on ne peut pas passer à côté du bilan désastreux du Sporting en championnat. Cinq points au compteur après sept journées: les résultats vont devoir vite arriver si Anderlecht ne veut pas louper les playoffs 1 pour la première fois.