Plein écran
BRUSSEL, BELGIUM - MAY 16 : Joost Everaert lawyer of KV Mechelen Ondernemingsrechtbank: Pleidooien in het kort geding dat voetbalclub KV Mechelen heeft ingesteld tegen de Koninklijke Belgische voetbalbond (KBVB) - FOOTBALL: Tribunal de l'entreprise: Plaidoiries dans l'action en refere introduite par le FC Malines contre l'Union belge de Football (URBSFA) on May 16, 2019 in Brussel, Belgium, 16/05/2019 ( Photo by Jan De Meuleneir / Photonews © Photo News

Footgate: Malines réclame en urgence la suspension de la procédure interne à l'Union Belge

Le club de football du FC Malines a demandé jeudi devant le tribunal de l'entreprise la suspension de la procédure interne ouverte par l'Union belge de football (URBSFA) dans l'affaire des matches truqués. Selon le club, ses droits à la défense sont mis en danger. D'autres clubs interviennent dans cette procédure : Beerschot-Wilrijk et Lokeren du côté de l'URBSFA et Waasland-Beveren et l'agent de joueurs Dejan Veljkovic du côté de Malines.

Le FC Malines, Waasland-Beveren et treize autres accusés ont été cités à comparaître devant la commission des litiges d'appel de l'URBSFA dans un scandale de match truqué qui a pu se produire à la fin de la saison dernière. Six audiences doivent avoir lieu entre le 18 et le 28 mai. Le jugement définitif est attendu avant le 30 juin. Selon le KaVé, ses droits à la défense sont violés.

"Le règlement de la fédération ne prévoit aucune procédure en urgence pour de tels faits, mais l'URBSFA veut tout de même le faire", plaide Me Joost Everaert, avocat de Malines. "En outre, nous avons des questions quant à l'indépendance du coordinateur de l'enquête. Celui-ci travaille comme conseiller à Courtrai, un club qui a porté plainte contre Malines auprès de l'UEFA.”

Malines dénonce le peu de temps pour préparer sa défense

"Selon l'accusation, les agissements de certaines personnes doivent de toute façon être imputées au club", ajoute Me Everaert. "Mais on ne sait toujours pas de quelles personnes ni de quels agissements il s'agit, ni pourquoi ceux-ci devraient être attribués au club. Le parquet de l'Union belge se base sur le dossier judiciaire auquel nous n'avons pas accès. Nous ne pouvons donc pas vérifier cette information. De plus, une grande partie des éléments de l'enquête sur lesquels la fédération se base ont été ordonnées par le juge d'instruction Raskin, qui s'est vu retirer le dossier. Ces éléments sont donc considérés comme nuls.”

Selon le FC Malines, la défense n'a obtenu que trop peu de temps pour préparer cette procédure interne, et le prétendu match arrangé n'a provoqué aucun préjudice : "Malines a quand même été rétrogradé.”

Me Kris Luyckx, l'avocat de l'agent de joueurs Dejan Veljkovic, demande que la procédure interne de son client soit distincte. "Nous ne pouvons faire aucune déclaration pendant cette procédure interne sans mettre en danger le statut de repenti de mon client."