Plein écran
© Photo News

“Game over”, “le foot belge montre la voie”: l’arrêt possible de la Pro League vu par la presse étrangère

À l’étranger, l’arrêt recommandé de la Jupiler Pro League n’a pas énormément fait parler. Si l’UEFA a vivement réagi, la presse européenne ne s’est pas attardée sur le sujet, même s’il est évoqué dans la plupart des journaux. Tour d’horizon.

Le football belge, un précurseur oublié? La Pro League est devenue le premier championnat à recommander l’arrêt immédiat de sa saison. Cette décision, qui doit encore être validée par l’assemblée générale, a été qualifiée de “prématurée” et “d’injustifiée” par l’UEFA. Les médias européens ont globalement évoqué le sujet, sans pour autant revenir dessus en longueur. Chaque pays est davantage concentré sur le sort de ses compétitions respectives.

En France, une dépêche AFP, reprise notamment par Eurosport, s’interroge: “Le foot belge jette l’éponge... et montre la voie ?” Avant de détailler: “La Belgique siffle la fin de partie: la Ligue belge de football a recommandé jeudi de mettre définitivement fin au championnat interrompu par la pandémie de coronavirus, une première mesure drastique en Europe qui pourrait faire boule de neige sur le Vieux continent.”

L’Équipe a consacré quelques lignes, en bas à droite de sa page 6, à la décision belge: “Alors que les autres pays européens réfléchissent encore à une solution pour terminer la saison, la Ligue belge recommande de l’arrêter. Cela doit encore être validé en assemblée générale le 15 avril prochain” ; explique de manière factuelle le quotidien. 

L'Équipe
Plein écran
L'Équipe © .

Le même ton est employé à la Gazzetta dello Sport: “Le championnat s’arrête maintenant. Il s’agit de la première compétition professionnelle européenne qui met fin à sa saison. Le Club de Bruges est champion de Belgique pour la seizième fois de son histoire.”

The Sun s’y attarde davantage. Le titre “Game over” prend de la place, alors que l’article est accompagné d’une photo de Vincent Kompany. Pour la première fois depuis 1938, Anderlecht se retrouve en dehors du top 7 de la Pro League, souligne le journal anglais. “En Belgique, la D1A et la D1B sont les premières compétitions d’Europe à renoncer à la fin de saison. Au lieu d’annuler la saison, l’actuel leader, le Club de Bruges, devient champion. Voilà qui peut donner de l’espoir à Liverpool si la Premier League venait à être également interrompue prématurément. Peut-être que d’autres championnats suivront l’exemple belge, bien qu’en Angleterre, l’aspect financier ne va pas dans ce sens”, est-il écrit.

La Gazzetta dello Sport
Plein écran
La Gazzetta dello Sport © .
The Sun
Plein écran
The Sun © .

Dans le Corriere dello Sport, en Italie, et AS, en Espagne, le sort de la Belgique est également évoqué. “Une date doit être trouvée pour la finale de la Coupe de Belgique. L’espoir est maintenu pour le duel entre Anvers et le Club de Bruges, qui doit se dérouler avant le 30 juin”, peut-on lire notamment. Plusieurs grands journaux britanniques comme le Times, le Daily Mail et le Telegraph n’ont pas repris l’information. 

Corriere dello Sport
Plein écran
Corriere dello Sport © .
AS
Plein écran
AS © .
Marca
Plein écran
Marca © .
  1. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.
  2. La Ville de Bruxelles confirme la finale de la Coupe le 1er août

    La Ville de Bruxelles confirme la finale de la Coupe le 1er août

    La Ville de Bruxelles a donné son feu vert à l'organisation de la finale de la Coupe de Belgique entre le Club Bruges et l'Antwerp au stade Roi Baudouin de Bruxelles le samedi 1er août, à une heure encore à déterminer, a confirmé mercredi le cabinet de l'échevin des Sports Benoit Hellings (Ecolo-Groen). Le match se déroulera à huis clos. Les supporters seront invités à la suivre à la télévision, depuis chez eux.