Plein écran
La rencontre de mercredi contre Salzbourg sera la première d’Hannes Wolf à la Luminus Arena. © Photo News

Genk et son nouveau coach en quête d’un succès historique contre Salzbourg

Tout fraîchement arrivé à Genk pour remplacer Felice Mazzu débarqué le 12 novembre, Hannes Wolf voudrait offrir sa première victoire en Ligue des Champions à Genk, contre les Autrichiens de Salzbourg mercredi (21h00). Ce que n'a pu faire l'Allemand pour sa première rencontre en championnat samedi à Mouscron (2-2).

Wolf: “Offrir à Genk ce premier succès”

Au-delà de l'aspect historique, un succès limbourgeois est indispensable - qui plus est sur un gros score - pour espérer encore poursuivre l'aventure européenne, en Europa League (en 16es de finale). "C'est un match important. Le premier pour moi devant notre public", a confié Hannes Wolf mardi en conférence de presse. "Je ne pense même pas à un gros score. Genk n'a jamais gagné encore en Ligue des Champions. Ce serait bien de pouvoir fêter ça à domicile, mais je ne veux pas penser à un 3 ou 4-0", a ajouté le technicien allemand de 38 ans. 

Plein écran
© Photo News

"On devra surtout être prêt dès le coup d'envoi. Salzbourg est une bonne équipe qui joue avec beaucoup de rythme et d'intensité. Ces joueurs pratiquent un jeu rapide en transition et en cas de perte de balle, ils veulent la récupérer de suite. Il faut être dedans dès le premier ballon. J'ai le sentiment que quelque chose est possible. Salzbourg est fort, mais nous avons nos armes." Genk devra effacer ainsi un match aller qui avait viré à la catastrophe pour les champions de Belgique, étrillés 6 à 2 en terre autrichienne. 

Maehle “Nous avons retenu les leçons du mach aller”

Et pour Joakim Maehle, Genk est maintenant mieux armé pour tenir tête aux champions d’Autriche. “Le match a Salzbourg était difficile, nous avons alors appris la différence qu’il y avait entre le championnat de Belgique et la Ligue des Champions”, a déclaré le défenseur danois, 22 ans, mardi en conférence de presse. “Entretemps, beaucoup de choses ont changé. Nous avons joué trois autres matches de Ligue des Champions, nous sommes mieux préparés. Nous sommes aussi conscients que nous devons faire quelque chose de spécial. Je crois que nous avons une belle chance”.

En face, il y aura le Norvégien Erling Braut Haaland (19 ans), l’actuel meilleur buteur de la C1 avec sept goals marqués, dont trois face à Genk. “C’est un très bon attaquant, nous le savons”, dit Maehle. “En plus il est en pleine confiance. Il avait réussi un hat-trick contre nous mais c’était de notre faute. Nous leur avions laissé trop d’occasions. Nous en avons parlé depuis. Le danger ne vient pas seulement de lui, ils ont d’autres bons attaquants. Les arrêter sera une tâche collective”.

Plein écran
Genk, mieux armé qu’au match aller? C’est l’avis de Joakim Maehle. © BELGA