Plein écran
© belga

Gilles De Bilde condamné

UpdateLe tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné mardi l'ex footballeur professionnel Gilles De Bilde à 12 mois de prison avec sursis. Il devra également suivre un cursus pour apprendre à canaliser sa violence.

Plein écran
© photo_news

M. De Bilde était poursuivi pour des faits de violence intrafamiliale. L'ex joueur d'Anderlecht et du PSV était accusé de faits de violence envers sa femme et l'une de ses filles.

Gilles De Bilde a déjà connu plusieurs problèmes de violence. En 1995, peu après son arrivée à Anderlecht, le "Ket" avait dû répondre de coups portés à un ambulancier lors du transport de son père à l'hôpital.

Un an plus tard, alors qu'il affrontait Alost avec Anderlecht, il avait asséné un coup de poing à Krist Porte, lui fracturant le nez et l'orbite. Il avait pour ces faits écopé de neuf mois de prison avec sursis, 75 heures de travaux d'intérêts général et 1.000 euros d'amende. (belga)

  1. Le football belge a rendu un dernier hommage à Robert Waseige
    Play

    Le football belge a rendu un dernier hommage à Robert Waseige

    À Liège on est sang et marine ou rouche. Robert Waseige, décédé mercredi passé à l'âge de 79 ans, était de Rocourt, où il a joué de 1959 à 1963, entraîné avec succès, de 1983 à 1992, et où il retournait régulièrement. Ce qui ne l'a pas empêché de coacher trois fois le Standard, de 1976 à 1979, de 1994 à 1996, et en 2002, et même, également deux fois, les "Zèbres" de Charleroi, la tribu honnie par les supporters rouches, de 1992 à 1994, puis de 1997 à 1999. Sans oublier, enfin et peut-être surtout, les Diables Rouges, de 1999 à 2002.