Plein écran
Hannes Wolf. © Racing Genk

Hannes Wolf succède à Felice Mazzu sur le banc de Genk

L'Allemand Hannes Wolf a été nommé entraîneur de Genk, a annoncé mardi le club champion de Belgique. Le technicien allemand de 38 ans succède à Felice Mazzu, limogé la semaine dernière. 

Hannes Wolf a été pendant six ans en charge des U17 et U19 et des espoirs du Borussia Dortmund, où il a travaillé aux côtés de Jurgen Klopp. Il est devenu entraîneur de Stuttgart, alors en D2, en septembre 2016 et est parvenu à faire revenir le club en Bundesliga. Remercié six mois après le retour du club en D1, Wolf a retrouvé un banc en 2018 à Hambourg, qui a terminé sous ses ordres à la 4e place de la D2 allemande. 

Première contre Mouscron

Hannes Wolf, qui arrive avec son adjoint Miguel Moreira, va diriger son premier entraînement mardi après-midi. Il sera présenté à la presse mardi à 17h.Genk s'était séparé de Felice Mazzu la semaine dernière. L'ancien entraîneur de Charleroi était arrivé dans le Limbourg cet été en remplacement de Philippe Clement, parti au Club Bruges. Il avait signé un contrat à durée indéterminée.

Genk, 10e du championnat avec 20 points en 14 matches, jouera son prochain match de Pro League à Mouscron le samedi 23 novembre dans le cadre de la 16e journée. Quatre jours plus tard, les champions de Belgique recevront Salzbourg en Ligue des champions. Après quatre journées de C1, Genk est 4e de son groupe avec 1 point, à 3 unités de la 3e place de Salzbourg.

  1. Anderlecht-Bruges, Standard-Antwerp: belles affiches en quarts de la Coupe
    Coupe de Belgique

    Anderlecht-Bru­ges, Standard-Ant­werp: belles affiches en quarts de la Coupe

    Le tirage au sort pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique a été effectué dans la foulée de la qualification d’Anderlecht, sur la pelouse du Canonnier. Et le choc incontestable de ces quarts de finale opposera le Sporting au Club de Bruges. Rencontre au sommet également pour le Standard, qui recevra l’Antwerp. Charleroi est épargné, mais devra se déplacer, à Zulte Waregem.
  2. Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany
    Play
    Coupe de Belgique

    Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany

    La soirée du Sporting d’Anderlecht à Mouscron aurait été parfaite, s’il n’y avait eu cette sortie sur blessure de Vincent Kompany et ces dix dernières minutes de flottement. Surpris d’entrée, les Mauves n’auront pas douté trop longtemps. Dominateur ensuite et, pour une fois, efficace, Anderlecht a clairement pris le contrôle de la rencontre. La jeune garde du Sporting n’avait pas le droit à l’erreur, elle a répondu avec ses pieds et son talent pour s’ouvrir le chemin des quarts de finale de la Coupe de Belgique, où les Mauves retrouveront... le Club de Bruges.