Plein écran
© Photo News
3
FIN
2
  • Joseph Akpala 6'
  • Michiel Jonckheere 32'
  • Andrew Hjulsager 81'
  • Nacer Chadli 84'
  • Jeremy Doku 90'+1'

Inquiétant, Anderlecht coule à Ostende et s'éloigne un peu plus des playoffs 1

Ce dimanche, les Mauves, auteurs d’une prestation inquiétante et d’une réaction trop tardive, se sont inclinés sur le terrain d’Ostende, lors de la 17e journée de Pro League. Ultra-efficaces, les Ostendais ont profité des errances de la défense anderlechtoise pour mettre fin à l’invincibilité du Sporting qui durait depuis fin septembre. Les coéquipiers de Vincent Kompany, de retour après plusieurs semaines d’absence, restent scotchés à la 11e place à 7 points du Top 6.

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    3/5

Malgré deux buts dans les dernières minutes et le come-back du capitaine Kompany, Anderlecht a livré une prestation terne face au modeste 14e du championnat. Les Mauves ont de nouveau été extrêmement faibles sur le plan du jeu. Avec un Van Crombrugge auteur d’une boulette et un Vincent Kompany coupable sur le deuxième but, le Sporting connaît sa première défaite de l’ère Franky Vercauteren. Anderlecht était invaincu depuis la fin du mois de septembre, toutes compétitions confondues.

Bien en place tactiquement et très sérieux, les Ostandais ont réalisé le match parfait. Les hommes de Kåre Ingebrigtsen ont été combatifs dans un duel forcément particulier en raison du passé ostendais du président des Bruxellois Marc Coucke, qui a d’ailleurs quitté le stade avant la fin de la rencontre. Le KVO se donne un peu d’air en bas du championnat après un bilan catastrophique de 3 sur 33 depuis la 2e journée.

Plein écran
© Photo News

Le moment marquant

Après une première mi-temps apathique, les Mauves sont proches de la correction sur une occasion en or de tuer le match pour les Ostendais (50e). Van Combrugge repousse d’abord une première frappe de Sakala puis Akpala est seul devant le but vide mais sa tête passe juste à côté du poteau. 

Cinq minutes plus tard, Kemar Roofe a l’occasion de remettre Anderlecht dans le droit chemin en réduisant le score sur un penalty obtenu suite à une main dans la surface. Mais c’était sans compter sur un Dutoit solide qui repousse le tir de l’attaquant anderlechtois. Ce dernier pense pendant quelques instants avoir une deuxième chance après que l’arbitre siffle un nouveau penalty sur une faute d'un défenseur ostandais, mais le VAR intervient et annule cette décision. Quand rien ne va... 

Plein écran
© Photo News

La stat: 2 cadeaux

Lors d’une première mi-temps catastrophique, Anderlecht a commis deux énormes erreurs défensives. D’abord par l’intermédiaire de Van Crombrugge. Sur un six mètres joué rapidement, le gardien anderlechtois, qui était en train de remettre ses gants, passe le ballon à Kana dans sa surface. Ce dernier lui remet, mais il est pressé par Akpala, manque son contrôle et veut dégager. Le ballon est contré par le pied de l’attaquant d’Ostende et le ballon finit au fond des filets... 

Vingt minutes plus tard, c’est au tour de Vincent Kompany de faire une erreur, d’anticipation et de lecture de la trajectoire du ballon cette fois-ci. Akpala fixe Kana et arme une frappe, détournée par Van Crombrugge, mais Jonckheere suit bien et pousse le ballon dans le but vide. Le visage du capitaine bruxellois était rempli de désarroi après ce deuxième but. C’était Noël avant l’heure ce dimanche dans la défense mauve.

Plein écran
© Photo News

La décla

Citation

Je ressens les mêmes sentiments que les supporters. Ils ont raison d'être fachés. On a trop de haut et de bas. Au niveau de la qualité, ce n'est pas suffisant.

Vincent Kompany

Le tweet

L’enseignement: les playoffs 1 s’éloignent sérieusement pour Anderlecht

Les Mauves ont réalisé une bien mauvaise opération avec cette défaite sur le terrain d’Ostende. 11e avec 21 points, le Sporting pointe à sept longueurs du 6e, Zulte Waregem. Les cinq premiers du championnat sont déjà quasiment hors de portée des Bruxellois. Mais pire, devant eux, Genk (9e avec 21 points) et Saint-Trond (10e avec 21 points) comptent un match en moins et pourraient donc tenir à distance Anderlecht. 

Avec des prestations aussi pauvres que celles de ce dimanche après-midi, Anderlecht ne pourra sans doute qu’espérer figurer dans les playoffs 2, une première depuis l’instauration de ce format en Pro League. Il reste 13 rencontres aux Anderlechtois pour avoir un sursaut d’orgueil et intégrer un Top 6 qui paraît déjà bien loin. 

Plein écran
© BELGA
  1. Carton plein pour la Gantoise
    Europa League

    Carton plein pour la Gantoise

    Déjà qualifiés, les Gantois ont joué avec leur bonheur, mais accompli leur mission. Contre Oleksandriia, une victoire suffisait à Gand pour valider sa première place et espérer un tirage au sort plus favorable pour la suite de la compétition. Les Buffalos ont tranquillement dominé la rencontre pendant une mi-temps, avant de se faire peur après le repos. Mais ça ne porte pas à conséquence. La Gantoise termine cette phase de poules invaincue et évitera quelques gros morceaux au tour suivant.