Ivan Leko.
Plein écran
Ivan Leko. © Sebastien Smets - Photonews

Ivan Leko en pole position pour devenir le nouvel entraîneur de l’Antwerp

Selon les informations de Het Laatste Nieuws, Ivan Leko devrait être le successeur de Laszlo Bölöni comme entraîneur de l’Antwerp. Rudi Cossey et Edward Still pourraient suivre ses traces en tant qu’adjoints.

L’arrivée d’Ivan Leko sur le banc des Rouges et Blancs se précise. Le coach croate a déjà ses quartiers près de la ville puisqu'il loge dans son appartement dans la banlieue d’Anvers depuis le confinement décrété mi-mars. L’entraîneur et son entourage ont déjà eu leurs premiers entretiens avec le conseil d’administration du 4e de Pro League et il semble être en pole position pour succéder à Laszlo Bölöni, dont le contrat n’a pas été renouvelé après trois saisons. Pour le moment, aucun accord n’a été conclu. 

Ivan Leko est libre de tout contrat après une courte expérience à Al Ain aux Émirats arabes unis. S'il signe à l’Antwerp, il reviendrait en tant qu’entraîneur en Pro League après une absence d’à peine un an. Il a l’avantage de savoir gérer un vestiaire avec des vedettes. Mais la question est de savoir, qui sera encore là, après les départs de Bolat, Mirallas, Hoedt et peut-être de Mbokani.

Quatrième club

L’Antwerp sera le quatrième club d’Ivan Leko dans sa carrière d’entraîneur. Après l’OHL et Saint-Trond, il avait franchi un pas vers les sommets en signant au Club de Bruges en 2017, succédant à Michel Preud’homme. Dès sa première saison, il a remporté le titre et a été proclamé entraîneur de l’année. Lors de sa deuxième saison, le Club a fini à la deuxième place, derrière le Genk de Philippe Clément. Le Croate s’est ensuite rendu à l’étranger et a signé un contrat de deux saisons aux Émirats arabes unis, avec Al Ain. Il a été licencié à la fin de l’année dernière après des résultats décevants.

Outre Ivan Leko, ses anciens adjoints Rudi Cossey et Edward Still pourraient également signer à l’Antwerp. Ils l’ont assisté en 2018 à Bruges. Yvan Leko et Edward Still ont également eu un passé commun à Saint-Trond. Si Rudi Cossey devient le nouveau T2 d’Anvers, il reste à voir si cela aura des conséquences pour le T2 actuel, Wim De Decker. 

Rappelons que l’Antwerp est l’un des seuls clubs de la 1A qui fonctionne sans véritable analyste vidéo. Edward Still, un Belge aux racines anglaises, est connu dans le monde du football comme un maître de l’analyse de données. C’est précisément pour cette raison qu’il a été souvent cité à Anderlecht ces dernières semaines. Le directeur sportif Peter Verbeke a voulu d’engager dans l’équipe technique pour la saison prochaine. Mais les négociations n’ont jamais abouti sur une proposition de contrat, notamment car Edward Still espère pouvoir travailler à nouveau avec Yvan Leko.