Javier Torrente.
Plein écran
Javier Torrente. © Beerschot

Javier Torrente, ancien adjoint de Marcelo Bielsa, nouvel entraîneur du Beerschot

Javier Torrente a été nommé entraîneur du Beerschot six jours après le départ de Peter Maes. Le club anversois, lanterne rouge de la D1A, l'a annoncé mardi. L'Argentin de 52 ans a été l'adjoint de Marcelo Bielsa en sélection argentine (1998-2004) puis à Marseille, entre juillet 2014 et mai 2015.

  1. Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre
    Mondial 2022

    Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre

    Il était, avec Thibaut Courtois et compte tenu du manque de rythme d’Eden Hazard et des pépins physiques de Romelu Lukaku, le grand espoir des Diables Rouges avant le coup d’envoi du Mondial. Il devait guider la Belgique au Qatar. Mais il passe, pour l’instant, à côté de son tournoi. À la fois frustré et frustrant, Kevin De Bruyne incarne une Belgique en panne de repères. Mais il lui reste, au moins, un match pour inverser cette tendance.
  2. Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonnements de données vous permettront de tout regarder en streaming sans problèmes
    Montelco

    Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonne­ments de données vous permet­tront de tout regarder en streaming sans problèmes

    La Coupe du monde au Qatar approche. Les fans de foot ne veulent évidemment rien manquer de cette grand-messe. Comme la Coupe du monde ne se déroule pas en été cette année et que de nombreux matchs commencent à l’heure de pointe du soir, vous ne pourrez pas toujours les regarder chez vous à la télé. Une solution : regarder les matchs en streaming sur votre trajet du retour du boulot ou pendant une pause. Le tout est évidemment de ne pas tomber à court de données mobiles. MonTelco.be vous donne quelques conseils.
  1. Lang sauve un petit Bruges, l'Union et La Gantoise déroulent, Onuachu sort Genk d'un piège: tous les résutats de la soirée
    Coupe de Belgique

    Lang sauve un petit Bruges, l'Union et La Gantoise déroulent, Onuachu sort Genk d'un piège: tous les résutats de la soirée

    Bruges peut remercier Noa Lang qui a délivré les siens des griffes du Patro Eisden Maasmechelen aux prolongations (0-2 a.p.), ce mercredi soir, lors des seizièmes de finale de la Coupe de Belgique. De leur côté, l’Union à Capellen (1-7), Malines à Lokeren-Temse (0-5) et Ostende à Thes Sport (1-4) ont déroulé. Genk a remporté le seul match du jour qui opposait deux équipes de D1A en s’imposant à Westerlo (0-1). La Gantoise n’a fait qu’une bouchée de Dessel (0-5), et Saint-Trond a battu in extremis Meux (1-0). C’est également passé pour le Cercle de Bruges face au Beershot (3-1) et pour Zulte Waregem à Lommel (0-1).
  2. Marc Delire avant Standard-Union: “Le meilleur transfert, c’est Ronny Deila!”
    Entretien

    Marc Delire avant Standard-Union: “Le meilleur transfert, c’est Ronny Deila!”

    La Jupiler Pro League s’apprête à opérer une parenthèse à l’issue de ce week-end. Elle va hiberner avant l’heure pour cause de Coupe du Monde au Qatar, le plus grand événement sportif de l’année. Avant cela, toutefois, reste une dernière journée à bien négocier, histoire de ne pas avoir à s’en reporter au Père Noël lors de la reprise, le 23 décembre, pour atteindre ses objectifs. Ce sera le cas notamment pour le Club Bruges, bien moins fringuant qu’en Ligue des Champions, et qui compte déjà 11 points de retard sur le leader, Genk. Encore plus pour Anderlecht, qui a perdu plus de plumes qu’il n’est tombé de feuilles jusqu’ici cet automne, et pointe à une triste 11e place. La rencontre du week-end, cela dit, sera sans doute celle entre le Standard et l’Union. Un vrai ‘match à six points’ entre le sixième et le troisième avec pour enjeu une qualification pour les Champions’ Playoffs. Préface avec Marc Delire, commentateur émérite sur Eleven Sports et Proximus, et grand connaisseur des deux clubs.
  3. Anderlecht ne va pas conserver Robin Veldman comme T1 et lui cherche un successeur

    Anderlecht ne va pas conserver Robin Veldman comme T1 et lui cherche un successeur

    Robin Veldman, qui assure l'intérim à la tête de l'équipe première d'Anderlecht depuis le licenciement de Felice Mazzu le 24 octobre, va rester au club mais en tant qu'entraîneur assistant, a indiqué mardi Wouter Vandenhaute, le président du RSCA, lors de la présentation à la presse du Danois Jesper Fredberg, nouveau CEO Sports du club bruxellois. Ce qui signifie qu'un nouveau T1 arrivera prochainement au Parc Astrid.