L’affaire du chant homophobe d'Anderlecht est loin d’être classée

Le Sporting d'Anderlecht va comparaître pour la deuxième fois devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) dans les prochaines semaines. Les Mauve et Blanc n'avaient reçu aucune sanction pour le chant "Alle boeren zijn homo's (tous les paysans sont homosexuels)" que leurs supporters avaient entonné à l'encontre du Club de Bruges. Une décision contre laquelle le parquet de l'Union Belge de Football a fait appel.

Plein écran
© Photo News

L'information a été dévoilée samedi matin par le quotidien Het Nieuwsblad et a été confirmée à Belga par le porte-parole de l'Union Belge Pierre Cornez. Le délégué de la Pro League présent au Parc Astrid le 4 avril dernier avait renseigné dans son rapport que plusieurs chants avaient été entonnés dont "Alle boeren zijn homo's" juste après le début du match et à la fin de la rencontre. Anderlecht avait reçu une amende de 1.000 euros mais pour les autres chants entendus ce jour-là.

La Cour d'appel de la commission des litiges avait jugé que les termes paysan et homosexuel étaient de simples noms d'un groupe de population spécifique, sans connotation discriminatoire. Le Club de Bruges n'avait d'ailleurs pas été poursuivi pour avoir chanté "Tous les juifs sont homos" lors du même match. 

Ces chants ont encore été ramenés sur le devant de la scène la semaine dernière par le capitaine de Genk Leandro Trossard lors de la fête pour le titre des limbourgeois. Trossard a été mis à l'amende par l'Union Belge pour cela. Une décision qui a poussé le procureur fédéral Kris Wagner à faire appel.

C'est déjà la deuxième fois qu'Anderlecht doit comparaître devant le CBAS. Les Mauve et Blanc avait sollicité l'intervention de cet organisme pour tenter d'éviter un match à huis clos suite aux incidents lors du “Clasico” à Sclessin. Le CBAS n'a pas encore fixé de date pour ces auditions. 

  1. Rideau, déjà, sur les ambitions d’Anderlecht cette saison?

    Rideau, déjà, sur les ambitions d’Anderlecht cette saison?

    Le Sporting d’Anderlecht a encore pris un coup sur la tête, dimanche soir, au Jan Breydelstadion. Les Mauves ont pourtant mené, mais n’ont fait illusion que durant quelques secondes contre le Club de Bruges. Les Blauw en Zwart étaient largement supérieurs et les doutes pourraient doucement commencer à gangréner la maison mauve. Doit-on encore attendre quelque chose du Sporting cette saison? Et même si la saison est encore longue, la question a le mérite d’être posée, alors qu’Anderlecht est plus proche de la lanterne rouge que du top six.