Plein écran
Lior Refaelov célébrant le penalty inscrit © Photo News

L'Antwerp en finale de la Coupe de Belgique

mise à jourL’Antwerp a décroché son ticket pour la finale de Coupe de Belgique jeudi soir en battant Courtrai 0-1 en demi-finale retour de la compétition (aller 1-1). Les Anversois, buteurs sur penalty grâce à Lior Refaelov (37e), affronteront le Club de Bruges le 22 mars prochain au Stade Roi Baudouin pour ce qui sera leur première finale depuis 1992.

L’Antwerp a subi le jeu des Courtraisiens pendant une longue partie de la première période. Pourtant, c’est bien lors des 45 premières minutes de jeu que les hommes de Laszlo Bölöni ont fait la différence. Une faute de main dans le rectangle de Timothy Derijck a en effet permis aux Anversois de bénéficier d’un penalty. Cette fois-ci, ce n’est pas Didier Lamkel Zé qui s’est présenté aux onze mètres mais bien Lior Refaelov. Contrairement à son équipier au match aller, l’Israélien n’a pas tremblé et a placé le ballon au fond des filets (37e).

En début de deuxième période, le Matricule 1 a légitimé son avantage au marquoir en frappant deux fois le cadre par Zinho Gano d’abord (53e) et Refaelov ensuite (60e).

Dominateur mais jamais dangereux jusque-là, Courtrai a accentué la pression dans la demi-heure de jeu. Les dix dernières minutes de jeu ont été bien difficiles pour les Anversois, qui peuvent notamment remercier Sinan Bolat, auteur d’un arrêt providentiel face à Derijck (85e).

L’Antwerp se retrouve en finale de la Coupe pour la première fois depuis 1992. Cette année-là, les Anversois avaient enlevé leur seconde Coupe en battant Malines aux tirs au but en finale. Un an plus tard, l’Antwerp allait jusqu’en finale de la Coupe des vainqueurs de Coupe, s’inclinant face à Parme à Wembley, dans ce qui reste la dernière finale européenne d’un club belge.

Mercredi soir dans l’autre demi-finale, le Club de Bruges s’était débarrassé difficilement de Zulte Waregem en s’imposant 1-2 après le 1-1 du match aller.

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  3. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...