Plein écran
© Photo News

La décision est tombée: pas d’Europa League et de Coupe de Belgique pour Malines

Mise à jourLa Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS) a pris une deuxième décision dans le cadre de la procédure disciplinaire à l’égard de FC Malines (KVM) et d’autres personnes, en lien avec le match truqué FC Malines-Waasland-Beveren du 11 mars 2018, a annoncé mercredi l’Union belge (URBSFA).

La CBAS avait décidé le 10 juillet que le KVM ne pouvait être dégradé en D1B (le délai pour ce faire avait été dépassé), mais ne s’était pas prononcée sur la culpabilité et sur les sanctions.

Ce mercredi, la CBAS s’est prononcée à ce sujet. Elle a confirmé la décision de la commission des litiges d’appel pour le football professionnel de l’Union belge qui avait établi que le FC Malines et quatre de ses administrateurs étaient coupables d’actes de falsification de la compétition.

Le FC Malines attend

Le club, qui jouera bien en Jupiler Pro League, ne pourra dès lors pas jouer la Coupe de Belgique dont il est tenant du trophée ce qui lui avait ouvert la porte de la phase de groupes de l’Europa League.

Le FC Malines n’a pas voulu réagir immédiatement mercredi. “Nous n’avons reçu que la décision et aucune motivation pour le moment. Le club l’attend et l’étudiera d’abord avant de réagir”, note le FC Malines sur son site internet.

La Gantoise pour remplacer Malines?

La CBAS impose en outre comme sanction aux Malinois l’interdiction de participer à une compétition européenne pour une durée d’une saison. L’Union belge précise que cette décision de la CBAS est “définitive”.

L’URBSFA va informer l’UEFA et fera tout ce qui est en son pouvoir pour conserver les 5 tickets européens pour nos clubs belges. L’UEFA appliquera sa propre procédure disciplinaire.

L’espoir de l’URBSFA est que l’instance européenne de football autorise La Gantoise à remplacer Malines. Les Buffalos seraient alors intégrés dans l’Europa League au 2e tour de qualification, l’Antwerp évoluerait à partir du 3e tour de qualification et le Standard serait versé directement dans la phase de groupes.

L’UEFA ne peut pas réagir à la sanction

L’UEFA n’a pas voulu commenter la décision de la Cour belge d’arbitrage pour le sport (BAS), mercredi auprès de Belga. 

“J’apprend grâce à vous la nouvelle de la décision de la Cour belge d’arbitrage du sport de Belgique”, a réagi quelque peu surpris un porte-parole de l’UEFA. “Logiquement, nous ne pouvons pas répondre à cela immédiatement. Nous devrons nous asseoir et discuter avec notre service juridique, puis prendre une décision. Il va sans dire que cette décision ne tardera pas à venir.”