Plein écran
© Photo News
1
FIN
3
  • João Victor 20'
  • Roman Jaremtsjoek 50'
  • Laurent Depoitre 65'
  • Michael Ngadeu-Ngadjui 76'

La Gantoise prolonge la belle soirée du football belge

Les clubs belges restaient sur dix matchs sans victoire sur la scène européenne avant la folle soirée d’Europa League de ce jeudi. Le Standard et La Gantoise ont joliment inversé la tendance. Menés et archi-dominés pendant une demi-heure à Wolfsburg, les Buffalos ont livré une très grosse prestation en seconde période pour renverser les Allemands et se rapprocher de la qualification pour le tour suivant. Avec huit points, la Gantoise est bien installée en tête de son groupe, devant son adversaire du soir (cinq unités) et Saint-Etienne (trois points) alors qu’il ne reste que deux rencontres à jouer dans cette phase de poules. 

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile

En grande difficulté en début de match, les Gantois n’ont pas abdiqué, ils ont su se montrer patient et croire en leurs qualités. Ils sont surtout ressortis des vestiaires avec des intentions et de la mentalité. Ça a payé, grâce à des exploits individuels, mais aussi et surtout grâce à un collectif gantois appliqué et bien rodé. Une superbe victoire qui va compter dans la saison des Buffalos. 

Plein écran
© BELGA

Le moment marquant 

La frappe surpuissante de Roman Yarmechuk 

Héros gantois au match aller, avec un doublé, Roman Yarmechuk a encore frappé ce jeudi. D’une magnifique reprise de volée, l’Ukrainien a joliment relancé la Gantoise dans cette rencontre. Son quatrième but, déjà, en Europa League cette saison.

L’homme du match 

Difficile de mettre un Buffalo en évidence, tant cette victoire porte la griffe du collectif gantois, mais Laurent Depoitre mérite à nouveau d’être mis à l’honneur. Jamais le Tournaisien ne compte ses efforts, et quand il est en zone de conclusion, la Gantoise peut toujours compter sur lui. A l’image de son magnifique geste qui a permis à Gand de prendre l’avantage dans cette rencontre. Un superbe but pour couronner une excellente prestation.

Plein écran
© BELGA

La stat 

Enfin! 

Au-delà de l’exploit, contre l’actuel huitième de Bundesliga, les Gantois ont surtout enfin connu la délivrance en déplacement. Intraitables dans leur stade cette saison (11 victoires, un partage), les Buffalos n’avaient encore jamais connu la victoire loin de leur base (dix matchs sans succès). C’est désormais chose faite et ça fera peut-être office de déclic pour les hommes de Jess Thorup.

Plein écran
© BELGA

Le Tweet 

La phrase 

Citation

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ma maman et j’avais vraiment envie de lui dédier un but.

Mission accomplie pour Michael Ngadeu, auteur du troisième but gantois.
Plein écran
© BELGA

L’enseignement

C’est presque dans la poche pour la Gantoise 

Avec trois points d’avance sur Wolfsburg et cinq sur Saint-Etienne et Oleksandria, la Gantoise peut voir venir sereinement les deux prochaines rencontres. Il n’y a d’ailleurs qu’un seul scénario qui peut encore priver la Gantoise de qualification: un six sur six des Ukrainiens et des Français. Un point sur six suffira donc au bonheur des Buffalos et même s’ils devaient perdre ces deux rencontres, les Gantois pourraient encore compter sur Wolfsburg... 

Plein écran
© BELGA
  1. Carton plein pour la Gantoise
    Europa League

    Carton plein pour la Gantoise

    Déjà qualifiés, les Gantois ont joué avec leur bonheur, mais accompli leur mission. Contre Oleksandriia, une victoire suffisait à Gand pour valider sa première place et espérer un tirage au sort plus favorable pour la suite de la compétition. Les Buffalos ont tranquillement dominé la rencontre pendant une mi-temps, avant de se faire peur après le repos. Mais ça ne porte pas à conséquence. La Gantoise termine cette phase de poules invaincue et évitera quelques gros morceaux au tour suivant.