Plein écran
Samuel Bastien © BELGA

La Ligue 1 fait les yeux doux à Samuel Bastien

Les bonnes performances de Samuel Bastien depuis le début de saison ne passent pas inaperçues en France.

C’est l’une des grandes satisfactions du début de saison liégeois. Le médian Samuel Bastien est devenu incontournable dans le onze de base de Michel Preud’homme. Efficace dans la zone de vérité et actif dans l’entrejeu, le jeune talent confirme son grand potentiel. Âgé de seulement 23 ans, il représente une valeur marchande de premier choix pour le Standard, surtout s’il poursuit et termine la saison sur une telle dynamique.

Les recruteurs des clubs de Ligue 1 ont leurs petites habitudes en Jupiler Pro League, et il est évident que les performances de Samuel Bastien ont séduit certains. Selon les informations de Foot Mercato, Lille, Nice, ainsi qu’une troisième écurie française dont le nom n’a pas filtré ont coché le nom du Diablotin. Lillois et Niçois étant effectivement réputés pour recruter des jeunes au fort potentiel comme Bastien, ces intérêts ne sont pas si surprenants.

S’il paraît improbable de le voir quitter le Standard au mercato d’hiver, la question de son avenir se posera forcément en fin de saison. Pour franchir un nouveau cap dans sa carrière, la Ligue 1 pourrait être une option judicieuse pour le jeune belge…

  1. Anderlecht-Bruges, Standard-Antwerp: belles affiches en quarts de la Coupe
    Coupe de Belgique

    Anderlecht-Bru­ges, Standard-Ant­werp: belles affiches en quarts de la Coupe

    Le tirage au sort pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique a été effectué dans la foulée de la qualification d’Anderlecht, sur la pelouse du Canonnier. Et le choc incontestable de ces quarts de finale opposera le Sporting au Club de Bruges. Rencontre au sommet également pour le Standard, qui recevra l’Antwerp. Charleroi est épargné, mais devra se déplacer, à Zulte Waregem.
  2. Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany
    Play
    Coupe de Belgique

    Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany

    La soirée du Sporting d’Anderlecht à Mouscron aurait été parfaite, s’il n’y avait eu cette sortie sur blessure de Vincent Kompany et ces dix dernières minutes de flottement. Surpris d’entrée, les Mauves n’auront pas douté trop longtemps. Dominateur ensuite et, pour une fois, efficace, Anderlecht a clairement pris le contrôle de la rencontre. La jeune garde du Sporting n’avait pas le droit à l’erreur, elle a répondu avec ses pieds et son talent pour s’ouvrir le chemin des quarts de finale de la Coupe de Belgique, où les Mauves retrouveront... le Club de Bruges.